La balagha est la science la plus importante après les 3 citées précédemment. Cette science permet d’être éloquent, précis et minutieux dans la parole. Par exemple :

Quelle est la différence en arabe si l’on dit :

اِجْتَهَدَ زَيْدٌ / زَيْدٌ مُجْتَهِدٌ

محمدٌ في البَيْت / فِي البَيْتِ محمدٌ

etc …

Cette science consiste à savoir comment embellir sa parole, ainsi celui qui l’étudiera apprendra à être le plus éloquent possible.

L’étude de la balagha offre un profit plus inestimable encore : 

Cette science va tout simplement permettre de saisir et sonder le caractère éloquent et inimitable de la parole d’Allah, elle est probablement la science de la langue arabe la plus utile pour le moufassir du coran.

Cependant, l’étudiant a besoin de maîtriser un minimum le Nahw et le sarf avant d’étudier la balagha pour comprendre correctement cette science, surtout le naho.

Aussi, pour bien profiter de cette science et en récolter les fruits, il convient d’etudier en parallèle le adab (la littérature arabe) car dans les livres de adab, la balagha est directement mise en pratique.

Cette science se divise en trois catégories :

● 3ilm al ma3ani علم المعاني:

cette science permet de connaitre les différentes types de phrase en arabe et le contexte dans lesquels les utiliser.

● 3ilm al bayan علم البيان:

cette science permet de pouvoir dire une chose mais de plusieurs manières différentes et d’en  saisir les différences et les nuances.

● 3ilm al badi3علم البديع :

cette science permet d’embellir sa parole.

Nous allons maintenant voir les livres les plus importants dans la science de la balagha, tout les livres que je vais citer traitent des trois sciences de la balagha, seul un livre ou deux ne traitent qu’une partie de ses trois sciences.

● les livres pour les débutants :

▪ charh al balagha شرح البلاغة

de cheikh ibn otheymin. Cheikh ibn otheymin a pris le livre qawa3id al lougha al 3arabiyyah (qui à la base est un livre qui traite le naho, le sarf et la balagha) et a expliqué la partie balagha seulement, ce livre est très utile pour le débutant.

▪ al balagha al wadiha البلاغة الواضحة

c’est une suite de naho al wadih, ce livre est idéal pour comprendre les règles de balagha et les mettre en pratique dans les nombreux exercices qu’il contient.

▪ al balagha founounouha wa afnanouha

البلاغة فنونها وأفنانها

de fadl hasan abbas

▪ jawahir al balagha

جواهر البلاغة

d’as sayyid ahmad al hachimi très bon livre rempli d’exemples de chaque règle de balagha.

▪ mi ah al ma3ani

مائة المعاني

d’ibn ach chi7nah al hanafi avec ses explications c’est un poème de 100 vers qui resument la science de la balagha ce qui le rend facile à apprendre pour le debutant.

● les livres pour les étudiants confirmés :

▪  talkhis al mifta7 تلخيص المفتاح

d’al khatib jalal ad din al qazwini.

Ce livre est excellent.

Son auteur a pris mifta7 al 3ouloum مفتاح العلوم d’as sakkaki qui compte parmis les anciens et les plus importants livres dans la balagha. Ce livre à la base contient une partie naho, une partie sarf et une partie balagha.

al khatib al qazwini en a résumé la partie balagha seulement dans son livre talkhis al mifta7.

▪ al ida7 fi char7 at talkhis

الإيضاح في شرح التلخيص

d’al khatib jalal ad din al qazwini il s’agit de l’explication du talkhis al mifta7 cité plus haut par son propre auteur al khatib al qazwini.

▪ al jawhar al maknoun

الجوهر المكنون

d’al akhdari avec l’explication 7ilyah al loubab al masoun حلية اللباب المصون

Ce livre est un poème de 290 vers. L’auteur, al akhdari, a pris le livre at talkhis cité plus haut et l’a mis sous forme de poème.

l’explication cité « 7ilyah al loubab al masoun » est l’une des meilleures et des plus connues de ce poème.

▪ 3ouqoud al jouman

عقود الجمان

de l’imam as souyouti avec l’explication de son auteur.

Ce livre est un poème de 1000 vers. C’est un peu comme alfiyyah ibn malik dans le naho sauf qu’ici, l’ouvrage traite de la balagha.

l’imam as souyouti a aussi pris le livre at talkhis et l’a composé sous forme de poème à l’instar d’ al akhdari sauf que as souyouti a mit plusieurs rajouts, d’où le fait qu’il y ait 1000 vers par rapport au poème d’al akhdari qui lui n’en contient pas plus de 300.

l’imam as souyouti a expliqué son propre poème.

● Et pour les plus avancés et les plus curieux dans la balagha il est bon de revenir aux livres des plus anciens, des tout premiers qui ont écrit les livres spécifiques à la balagha.

Parmi les plus connu et importants il y a :

▪ as sina3atayn

الصناعتين

de abou hilal al 3askari ce livre est considéré comme le tout premier livre à traiter spécifiquement les 3 sciences de la balagha.

▪ asrar al balagha

أسرار البلاغة

de 3abdoul qahir al jourjani

▪ dala il al i3jaz

دلائل الإعجاز

de 3abdoul qahir al jourjani. Ces 2 livres sont une base dans la balagha. Al jourjani a été un des premiers à rassembler la balagha et à  traiter de cette science spécifiquement dans un livre.

▪ mifta7 al 3ouloum

مفتاح العلوم

d’as sakkaki. Ce livre traite du naho, du sarf et de la balagha. Son auteur, as sakkaki, a excellé dans la balagha, ayant amené tout ce qu’il a pu des anciens savants de cette science. Son livre est donc consideré parmi les plus complets et les plus anciens malgré qu’as soukkaki ai vécu bien après l’époque d’abou hilal al 3askari et de abdoul qahir al jourjani.

Son livre est donc une base, un pilier dans la balagha.

les livres sont nombreux dans cette science.

Ici je n’ai cité que les livres les plus importants et les plus connus en essayant de résumer le plus possible comme je l’ai fais auparavant pour les livres de nahw, de sarf et de matn al lougha.

و الله أعلم