Comment améliorer sa capacité à parler ? Lorsque l’élève apprend du vocabulaire, qu’il l’a bien appris, qu’il le révise bien, il rencontre souvent un problème qui est qu’il n’arrive pas à l’utiliser dans la vie courante ou alors s’il veut l’utiliser il se trompe (bug), il bafouille et n’arrive pas à être éloquent et parler rapidement.

Quel est donc la solution à ce problème ? La solution se résume en quelques conseils que mes professeurs lorsque j’étudiais la langue arabe en Égypte m’ont donné :

Conseils pour parler l’arabe de manière plus fluide :
– Réutiliser le vocabulaire appris dans la journée :
Lorsque vous apprenez du vocabulaire réutilisez le dans la même journée afin de mieux l’apprendre, qu’il puisse rester dans votre mémoire sur du long terme car supposons qu’aujourd’hui vous appreniez 20 mots en arabe.

Si vous ne les utilisez pas aujourd’hui, demain si vous apprenez de nouveau 20 mots vous ne pourrez pas utiliser ces 40 mots dans une journée.

En revanche si vous faites un travail régulier et constant : Par exemple après chaque cours dans la journée vous trouvez un moyen de les réutiliser même si c’est le mot seul, si au début vous ne faites pas de phrases ou alors des phrases non cohérentes ce n’est pas grave, essayez.

Il faut que vous vous lâchiez là-dessus il ne faut pas que vous vous reteniez, que vous ayez honte car si vous avez honte de vous tromper de parler et de faire des erreurs alors malheureusement vous aurez toujours un blocage avec le fait de parler avec les gens, il faut vous lancer il faut que la langue se débloque et comment va telle se débloquer ? C’est en utilisant le vocabulaire appris

– Réutiliser des phrases toutes faites :
Réutiliser des phrases déjà construites, des phrases déjà faites que vous pouvez réutiliser dans votre quotidien par exemple : ma (i)smouka ? Signifiant comment t’appelles-tu, keyfa heelouka ? Qui veut dire comment vas-tu ?

Ces phrases-là sont cohérentes, ont un sens, vous pouvez les réutiliser dans votre quotidien avec vos proches, vos amis même si vous connaissez leur noms, même si vous leurs avez déjà demandé comment ils allaient, vous pouvez la réutiliser en arabe et ils comprendront que vous cherchez à utiliser du vocabulaire, à vous entraîner et par cela peut également motiver votre entourage à apprendre l’arabe et également à l’utiliser donc cela peut créer une bonne ambiance.

– Si vous ne trouvez personne à qui parler en arabe, parlez tout seul à voix haute :
Comme on me le disait en Égypte : si tu n’as personne à qui parler alors parle avec le mur, c’est à dire parlez tout seul mais à voix haute car à voix basse vous allez avoir un blocage au moment de parler à voix haute avec d’autres personnes.

C’est pour cela que lorsque vous allez parler tout seul avec un mur et dire : comment vas-tu ? comment t’appelles-tu ? quel est ta nationalité ? Vous pourrez demander tout cela à un mur, le mur va vous « écouter ». Le but est de débloquer votre langue.

Vous pouvez répéter plusieurs fois la phrase afin qu’elle soit plus fluide, car lorsque vous allez dire une phrase en arabe peut être qu’au début vous allez avoir du mal à la prononcer mais si vous la dite 10 fois de suite alors la dixième fois vous allez la prononcer d’une meilleure manière ce qui sera beaucoup plus simple lorsque vous allez rencontrer quelqu’un dans la rue.

Sachez que cela va venir avec le temps, avec l’effort. Soyez constant, travaillez tous les jours ou tous les deux jours mais soyez constant, fixez-vous des objectifs et fixez vous un emploi du temps, accrochez-vous à cela.