Comment apprendre à parler arabe ?

Apprendre du vocabulaire, la grammaire, la conjugaison arabe et toute autres matières au travers d’un cours gratuit ou une formation pour apprendre l’arabe ne suffira pas pour vous permettre de parler arabe.

La compétence de pouvoir le parler nécessite bien des étapes qui vous permettront de ;

  • pouvoir lire et comprendre le Coran
  • comprendre l’islam
  • bénéficier d’opportunités professionnelles
  • voyager plus facilement dans les pays arabes.

Contrairement à ce que vous pourriez penser, ouvrir cette porte n’est pas difficile, cela est même plutôt simple à condition d’avoir la bonne clé : une méthodologie claire.

Cette méthodologie doit être adaptée aux débutants et construite sur des bases solides qui vous permettront d’amener votre projet là où vous le souhaitez. 

Apprendre les bases de la langue arabe

Pour façonner votre apprentissage de la langue arabe, en bon architecte, vous devrez débuter votre étude par trois piliers fondamentaux.

Tout monument doit être établi sur des bases solides, auquel cas il ne s’élèvera ni très haut ni très longtemps.

Parler la langue arabe requiert de connaître son alphabet. C’est le pilier indispensable à votre construction, Une fois ce pilier ériger vous pourrez passer au suivant.

Pour s’élever, votre édifice ne pourra se contenter uniquement de l’alphabet et devra également reposer sur l’apprentissage de la lecture.

Dernier pilier naturel et essentiel à la poursuite de votre étude : le vocabulaire. Sans ce dernier, impossible d’amener votre projet vers les étages supérieurs que sont la grammaire et la conjugaison.

Comment mettre en place ces trois piliers constituants les bases de la langue arabe et qui vous permettront de commencer à vous exprimer ? 

En tant qu’architecte, vous avez besoin d’un chef de chantier. Permettez-nous de revêtir ce rôle, d’organiser, planifier et coordonner votre projet, en partant des bases qui s’articulent autour de quatres habiletés :

  • écouter
  • parler
  • lire
  • écrire.

Commencez par apprendre l’alphabet arabe

L’apprentissage de l’alphabet arabe est la première pierre de votre projet. 

Mais en quoi est-il utile d’apprendre l’alphabet ? Cela vous permettra :

  • de connaître la prononciation des lettres
  • de pouvoir apprendre à lire.

Pour le moment question langue arabe vous êtes analphabète. Et oui ! Vous faites face à un alphabet que vous ne connaissez pas et vous ne savez ni lire ni écrire. 

Mais ne vous inquiétez pas, apprendre l’alphabet est très simple. 

Cela consiste à mémoriser les 28 lettres qui le composent. Sachez que ce sont toutes des consonnes.

Ces lettres sont votre matière première à partir desquelles vous construirez vos mots puis vos phrases.

Ce pilier fait appel à deux habilités :

  • l’écoute : en écoutant la prononciation des lettres vous éduquer votre oreille à la langue arabe ;
  • la parole : en répétant les lettres à voix haute vous habituez votre langue aux prononciations de la langue arabe.

Pour mémoriser facilement l’alphabet et acquérir une prononciation correcte, vous avez la possibilité ici de suivre nos cours en ligne gratuitement, construits sur une méthodologie claire et efficace, adaptée aux débutants.

Apprendre à lire l’arabe

L’écoute et la parole sont les deux premières compétences que maîtrise un enfant lorsqu’il apprend sa langue maternelle et ce bien avant la lecture et l’écriture.

En ce qui vous concerne, vous n’apprenez pas une langue maternelle mais une langue étrangère et apprendre à lire vous facilitera bien des choses.

Maîtriser les règles de base de l’écrit – et donc de lecture – vous permettra de mieux structurer votre expression orale.

La lecture vous permettra d’améliorer vos compétences verbales en développant vos capacités d’écoute, de compréhension et d’expression orale.

Pour lire, vous devez maîtriser la prononciation des lettres afin d’articuler les mots correctement.

En écoutant et répétant des mots ainsi que des phrases, vous serez capable de lire des textes et cela vous motivera à vous exprimer oralement.

Vous aurez plus de facilité à vous exprimer : en ayant lu un mot, vous en connaîtrez chaque lettre et de ce fait la manière dont il se prononce. 

La lecture joue également un rôle important dans :

  • l’acquisition des règles qui régissent la langue arabe
  • l’enrichissement du vocabulaire.

En cela, l’apprentissage de la lecture suivra naturellement celui de l’alphabet. 

Pourquoi ? L’alphabet à lui seul ne vous permet pas de lire en arabe, car il ne concerne que les lettres écrites de manières isolées.

Pour pouvoir lire l’arabe, vous devez connaître :

  • l’écriture de ces lettres lorsqu’elles composent des mots ;
  • la transcription des voyelles.

Les lettres de l’alphabet telles que vous les avez apprises s’écrivent de manières différentes selon :

  • qu’elles se situent au début, au milieu ou à la fin d’un mot ;
  • qu’elles s’attachent ou non avec les autres lettres.

Pour pouvoir être prononcées, ces lettres doivent être associées à des voyelles qui sont indépendantes de l’alphabet.

Ces voyelles apparaissent sous forme de petits signes (accents) que l’on écrit au-dessus ou en dessous des lettres.

La lecture des mots se fera de manière syllabique, chaque lettre formant avec sa voyelle une syllabe.

Tout comme vous avez pu bénéficier de cours gratuits pour mémoriser l’alphabet, nous avons produit une série de cours, également gratuits, pour vous apprendre à lire.

Vous les retrouverez à la suite des leçons sur l’apprentissage de l’alphabet : https://apprendre-larabe-facilement.com/alphabet-arabe/.

Commencer à apprendre du vocabulaire

Une fois l’alphabet mémorisé et la lecture acquise, il ne reste qu’un pilier à ériger pour que les bases de la langue arabe soient posées et solides : l’apprentissage du vocabulaire. 

Pour cela, vous ferez appel à toutes les habiletés que requiert la langue arabe : écouter, parler, lire, écrire.

Avec du vocabulaire, tous les étages de la langue arabe sont accessibles, alors que sans vocabulaire votre projet n’ira pas plus loin que la lecture et l’écriture qui, aussi fluides soient-elles, ne vous donneront pas la compréhension.

Apprendre du vocabulaire vous permettra :

  • de comprendre ce que vous lisez et écrivez
  • de comprendre votre interlocuteur
  • de vous faire comprendre
  • d’apprendre et mettre en pratique les règles de grammaire (qui sont primordiales à une bonne compréhension)
  • apprendre et mettre en pratique la conjugaison
  • apprendre la rhétorique.

Ajoutons que la satisfaction de comprendre ce que vous lisez et entendez maintiendra votre motivation intacte. 

C’est la raison pour laquelle votre vocabulaire doit sans cesse être enrichi : plus vous en apprenez, plus vous comprenez ; plus vous comprenez, plus vous serez motivé. 

Vous pouvez apprendre toutes les règles de grammaire et de conjugaison, mais sans leur matière première (le vocabulaire) elles ne vous seront pas d’une grande utilité.

Comment enrichir votre vocabulaire ? Par le biais de nos fiches gratuites que vous pouvez retrouver sur notre site apprendre-larabe-facilement.com aux formats vidéo, audio et pdf.

Commencer à s’exprimer en utilisant les expressions de base

A cette étape, vous savez lire l’arabe et avez un peu de vocabulaire entre vos mains. Votre projet prend forme, les bases sont posées et vous pouvez maintenant commencer la réalisation des étages supérieurs.

Cela passe par l’apprentissage d’expressions et formules du quotidien qui vous permettront d’avoir vos premiers échanges en arabe.

Avant de pouvoir courir, vous devez savoir marcher. Je vous propose d’apprendre par coeur quelques échanges basiques pour pouvoir communiquer :

  • les salutations : as salaamu 3alaykoum 

(السَّلَامُ عَلَيْكُم)

  • se présenter : anaa ahmad 

(أَنَا أَحْمَد)

  • demander comment s’appelle votre interlocuteur : maa ismouka

(مَا اسْمُكَ ؟)

  • demander comment va votre interlocuteur : kayfa haalouka

(كَيْفَ حَالُكَ ؟)

  • demander l’âge de votre interlocuteur : kam balaghta min al 3oumr ?

(كَمْ بَلَغْتَ مِنَ العُمْر ؟)

  • demander d’où vient votre interlocuteur : min ayna anta ? 

(مِنْ أَيْنَ أَنْتَ ؟)

  • demander où habite votre interlocuteur : ayna taskoun ? 

(أَيْنَ تَسْكُنُ ؟)

  • demander le temps qu’il fait : kayfa al jawwou ? 

(كَيْفَ الجَوُّ ؟)

  • demander l’heure : kami assaa3a ? 

(كَمِ السَّاعَةُ ؟)

  • demander son chemin : ayna al faslou ? 

(أَيْنَ الفَصْلُ ؟)

  • les formules de politesse pour demander quelque chose : min fadlik 

(مِنْ فَضْلِكَ)

  • remercier : shoukran 

(شُكْرًا)

  • dire au revoir : ilaa al liqaa 

(إِلَى اللِّقَاءِ)

Pour les apprendre facilement, quoi de mieux que de le faire de manière ludique en nous mettant en situation ?

Vous arrivez dans une nouvelle école. 

Un élève de votre classe se dirige vers vous en vous saluant : (السَّلَامُ عَلَيْكُم)

as salaamu 3alaykoum, “ Que la paix d’Allah soit sur toi “.

Vous lui répondez : (وَعَلَيْكُمُ السَّلَامُ)

wa 3alaykoum salaam, “ Que la paix d’Allah soit sur toi également “.

Il se présente : (أَنَا أَحْمَد)

anaa ahmad, “ Je suis Ahmed “.

Puis il vous demande votre nom : (مَا اسْمُكَ ؟)

maa ismouka ? “ Quel est ton nom ? “

Vous : (اِسْمِي زَيْدٌ)

ismii zayd, “ Mon nom est Zayd “.

Ahmed vous demande comment vous allez : (كَيْفَ حَالُكَ ؟)

kayfa haalouka ? “ Comment vas-tu ? “. 

Vous répondez : (أَنَا بِخَيْرٍ الحَمْدُ لِلَّهِ)

anaa bi khayrin, al hamdou lillah, “ Je vais bien, la louange appartient à Allah “.

Il vous demande votre âge : (كَمْ بَلَغْتَ مِنَ العُمْر ؟)

kam balaghta min al 3oumr ? “ Quel âge as-tu ? “

Vous : (بَلَغْتُ مِنَ العُمْرِ عِشْرِينَ سَنَةً)

balaghtou min al 3oumr 3ishriina sanatan, “ J’ai vingt ans. “

Ahmed veut savoir d’où vous venez : (مِنْ أَيْنَ أَنْتَ ؟)

min ayna anta ? “ D’où viens-tu ? “

Ce à quoi vous répondez : (أَنَا مِنْ فَرَنْسَا)

anaa min faransaa, “ Je suis de France. “

Curieux, Ahmed veut savoir où est-ce que vous habitez : (أَيْنَ تَسْكُنُ ؟)

ayna taskoun ? “ Où habites-tu ? “

Vous : (أَسْكُنُ فِي العَاصِمَةِ)

askounou fii al 3aasîma, “J’habite dans la capitale. “

N’y étant jamais allé, il vous demande le temps qu’il fait là-bas : (كَيْفَ الجَوُّ هُنَاكَ ؟)

kayfa al jawwou hounaak ? “ Quel temps fait-il là-bas ? “

Vous : (الجَوُّ بَارِدٌ)

al jawwou baarid, “ Il fait froid. “

Vous demandez l’heure à Ahmed : (كَمِ السَّاعَةُ ؟)

kami assaa3a ? “ Quelle heure est-il ? “. 

Par politesse vous ajouter : (مِنْ فَضْلِكَ)

min fadlik, “ s’il te plait “.

Il vous répond : (السَّاعَةُ الثَّامِنَةُ)

assaa3atou atthaaminatou, “ Il est huit heures. “

Vous souhaitez rejoindre votre classe et lui demandez votre chemin : (أَيْنَ الفَصْلُ ؟)

ayna al faslou ? “ Où est la classe ? “

Ahmed : (الفَصْلُ بِجِوَارِ المَكْتَبَةِ)

al faslou bi jiwaari al maktabati, “ La classe est à côté de la bibliothèque. “

Vous le remerciez pour son aide : (شُكْرًا)

shoukran, “ Merci “.

Il vous répond : (عَفْوًا)

3afwan, “ De rien “.

Vous vous séparez et lui dîtes au revoir : (إِلَى اللِّقَاءِ)

ilaa al liqaa, “ A la prochaine “.

Enrichir son champs d’expression en allant plus loin

Désormais, vous lisez et connaissez un peu de vocabulaire ainsi que quelques expressions vous permettant d’entamer une discussion. 

Cependant, ce n’est pas encore suffisant pour que votre projet prenne réellement de la hauteur et progresse vers les étages supérieurs.

A eux seuls, les expressions de base et le vocabulaire ne vous permettent pas de parler en arabe. Pour cela, vous devez améliorer vos connaissances afin de pouvoir construire vos propres phrases.

Pour parvenir à formuler des phrases correctes et être compris de votre interlocuteur, mais aussi de le comprendre. vous devez étudier nécessairement deux sciences : 

  • la grammaire
  • la conjugaison.

En fonction de leur place dans une phrase, les mots ne se termineront pas toujours par la même voyelle. 

En étudiant la grammaire, vous apprendrez à quel moment prononcer telle ou telle voyelle à la fin d’un mot. Cela a toute son importance, car changer la dernière voyelle d’un mot peut modifier le sens qu’il a dans la phrase.

Pour mettre en place les règles de grammaire, les mots doivent obligatoirement être dans une phrase.

Quant aux règles de conjugaison, elles s’appliqueront sur un mot, qu’il soit à l’intérieur d’une phrase ou non, mais ne concernent pas les voyelles finales. 

Étudier la conjugaison vous permettra donc de comprendre la construction des mots.

Parmis les grands bénéfices d’étudier la grammaire et la conjugaison ;

  • vous comprendrez votre interlocuteur
  • votre interlocuteur vous comprendra
  • vous pourrez lire un texte même si les voyelles ne sont pas écrites.

Si vous souhaitez que votre projet prenne de la hauteur, nous proposons des cours gratuits sur notre site internet pour étudier la grammaire et la conjugaison et également sur notre chaîne youtube avec 2 séries : 

Mettre en pratique les acquis théoriques

Votre vocabulaire n’a de cesse de s’enrichir, vous maîtrisez les règles de grammaire et de conjugaison les plus importantes, vous pouvez être fier de vous. 

Est-ce que votre chantier est pour autant terminé ? Pas encore.

Le gros-oeuvre, l’ossature est érigé et il est fort possible qu’à ce stade de votre apprentissage vous faites beaucoup moins de fautes à l’écrit qu’à l’oral. 

Vous devez maintenant débuter la deuxième phase de votre projet et le rendre habitable par la mise en pratique de vos acquis théoriques.

Pour que la langue arabe s’établisse à l’oral de manière fluide et naturelle, saisissez toutes les occasions pour vous exprimer en arabe. Ainsi, vous vous habituerez à penser en arabe et délierez votre langue.

Pour y parvenir, partez en quête de correspondants arabophones à travers le web et échanger avec eux pour progresser rapidement. En cela, internet regorge de possibilité telles que :

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Skype
  • Zoom.

Si pour diverses raisons vous ne trouvez pas votre bonheur, rien est perdu. Echangez avec vous-même : seul et à voix haute, posez des questions et répondez. Pour éliminer vos erreurs plus facilement, vous pouvez également vous enregistrer.

Cependant, vous ressentirez peut-être le besoin d’échanger réellement avec un interlocuteur pour progresser plus rapidement et c’est tout à votre honneur, 

Sachez que via notre programme pour devenir arabophone, vous avez accès à un groupe consacré aux échanges oraux dans lequel vous pourrez parler avec d’autres apprenants qui, comme vous, cherchent à s’améliorer.

3 façon de pratiquer pour améliorer son arabe

Rappelez-vous, l’apprentissage de la langue arabe requiert 4 habiletés que vous devez pratiquer pour améliorer vos compétences linguistiques :

  • l’écoute
  • la parole
  • la lecture
  • l’écriture.

Mais comment mettre cela en pratique ?

Progressez en échangeant avec des arabophones ou des aspirants arabophones et améliorez votre écoute et votre élocution.

C’est dans cette optique que des communautés d’échanges linguistiques ont vu le jour. 

Parmis celles-ci nous pouvons citer :

  • Speaky : Speaky se définit comme est un réseau social pour apprendre des langues et rencontrer des gens du monde entier ;
  • InterPals : InterPals vous permet de trouver un correspondant dans le but de parler une langue couramment ;
  • Tandem : Tandem est une application pour apprendre les langues où ses membres apprennent les uns des autres ;
  • Polyglot Club : Polyglot Club est une communauté donnant la possibilité aux apprenants en langues de se rencontrer en ligne.

Prenez soin tout de même de prendre vos précautions ; comme vous le savez les réseaux sociaux peuvent être d’une grande utilité, mais comportent également certains dangers.

Eduquez votre oreille en écoutant des arabophones s’exprimer :

  • écoutez l’explication de livre de références faites par des professeurs compétents comme un des enseignants de Nazmi notre professeur : Mahmoud Shafii ;
  • écoutez des cours de religion de savants reconnus de l’Islam ;
  • écoutez les informations télévisées ou radiophoniques.

Un conseil, prenez des notes ; vous travaillerez l’écriture et mettrez en pratique la parole du Prophète (ﷺ) : “ Consignez la science par l’écrit “ (قيِّدُوا العِلمَ بالكِتابِ).

Enfin, dernière chose pour améliorer vos compétences : lisez assidûment en arabe et à haute voix. 

De cette manière vous fluidifierez votre lecture et enrichisserez votre vocabulaire en découvrant de nouveaux mots dont vous rechercherez la signification pour en comprendre le sens.

4 conseils pour apprendre à parler arabe plus vite

Vous l’aurez compris, en suivant une méthodologie claire et efficace, l’apprentissage de la langue arabe n’est pas si compliqué. 

Vous êtes prêt à vous lancer dans la réalisation de ce projet d’envergure ? 

L’être humain étant de nature pressée, voici 4 conseils qui vous permettront d’apprendre à parler plus rapidement.

Beaucoup d’apprenants sont plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral. Par peur du ridicule, on est souvent gêné par ce que les autres vont penser de nous. 

Cela nous empêche de nous exprimer et ralenti notre progression. Ne faites pas cette erreur et ne vous souciez pas des moqueries ni du regard des autres.

Vous savez, parfois on a beaucoup à apprendre des enfants. Il suffit de les observer dans leur découverte du langage : ils sont indifférents aux regards des autres. 

Ils prononcent des mots, essaient de former des phrases, le tout en faisant énormément de fautes de grammaire, de conjugaison et de syntaxe, ce qui provoquent l’amusement de ceux qui l’entourent. 

A force que ses parents le reprennent, à force d’écouter et répéter, il apprend et se corrige, jusqu’à être capable de s’exprimer correctement, comme c’est votre cas aujourd’hui. 

Prenez exemple sur cet enfant que vous étiez et ne vous préoccupez pas du regard des autres ! 

Dans cet article, nous vous avons présenté plusieurs moyens d’apprendre à parler l’arabe. 

Pour aller plus vite, pratiquez ces méthodes simultanément. En effet, rien ne vous interdit d’allier :

  • l’apprentissage de la lecture
  • la mémorisation du vocabulaire
  • d’échanger avec des arabophones 
  • et d’écouter des cours.

L’apprentissage de la langue arabe est un projet qui s’inscrit dans la durée et demande donc de la régularité

Pour être mené à son terme dans les meilleurs délais, l’architecte doit faire avancer son projet de manière régulière. 

Posez vos briques une par une, jour après jour. Ne pratiquez pas la langue arabe de manière ponctuelle au cours de sessions longues et quantitatives. 

Préférez la qualité. Votre cerveau ne pourra pas retenir une grosse quantité d’informations d’autant plus si cela est peu fréquent. Votre projet risquerait de rester au point mort et laissé à l’abandon.

La meilleure manière d’apprendre est encore de voir l’information se répéter quotidiennement et sur laquelle vous construisez régulièrement.

Enfin, soyez curieux ! Enrichissez constamment votre vocabulaire car c’est le point de départ de la communication. 

Pour que la mémorisation soit plus efficace, apprenez des phrases d’exemple, cela vous facilitera sa compréhension et son utilisation.

Vous souhaitez parler l’arabe couramment ? Découvrez notre programme pour devenir arabophone

En plus d’être complet, il vous donne accès à notre groupe privé officiel composé d’élèves s’exprimant en arabe par audios.

Oui, mais que se passe-t-il si je fais des fautes sans que personne ne s’en aperçoive ? 

Pas de panique, ce groupe est supervisé par Nazmi notre professeur. Vous y échangerez avec d’autres élèves, dont certains plus avancés que vous qui pourront vous corriger et si besoin, le professeur interviendra.

Ce groupe, ce programme, ce sont certainement les élèves qui en parlent le mieux.

Parmi les nombreux témoignages disponibles, celui de Moustafa qui nous dit : “ Je suis entièrement satisfait du frère Nazmi, c’est une personne qui est très sérieuse, rigoureuse dans son travail et dans son enseignement. Il est très à l’écoute de ses élèves, disponible et surtout très réactif lorsqu’on le sollicite. “

Ou encore Abderrahouf qui a terminé le programme pour devenir arabophone en 1 an : “ Il (Nazmi) a même fait un groupe sur Telegram pour les frères. On s’entraide et il est vraiment actif dans ce groupe-là. Moi, sur ça j’ai vraiment aimé, le prof fait beaucoup d’effort dans la formation. “

Abou Abdallah témoigne : “ Ce qui est vraiment intéressant avec le frère, c’est que vous avez son programme, mais à côté il y a beaucoup de choses qui vont vous aider. Le frère est disponible tout le temps, il a mis en place des groupes sur Telegram pour s’entraider où il met des exercices. “

Dans les témoignages, les qualificatifs qui reviennent le plus souvent lorsqu’il s’agit d’évoquer le professeur et sa formation sont :

  • Complet “ 
  • Sérieux
  • Disponible “  
  • Pédagogue “ 
Retour haut de page