Doua à faire pendant la prière

– Voici les 13 invocations à faire durant la prière (salat) –

3 douas après le takbir (juste avant la récitation de la fatiha)

Le takbir et le fait de dire “Allahou akbar“. Le takbir cité ici est celui que l’on fait pour commencer sa prière. Il se nomme takbir al ihram.

Les 3 invocations ci-dessous seront donc à faire directement après avoir fait le takbir d’entrée dans la prière.

1. “Gloire et pureté à Toi, ô Seigneur et à Toi la louange. Que Ton nom soit béni, que Ta majesté soit élevée et il n’y a d’autre divinité en dehors de Toi.”

سُبْـحانَكَ اللّهُـمَّ وَبِحَمْـدِكَ وَتَبارَكَ اسْمُـكَ وَتَعـالى جَـدُّكَ وَلا إِلهَ غَيْرُك

Subbhânaka l-lâhumma wa bi-hamdika, wa tabâraka smuka wa tacâla jadduka, wa lâ ilâha ghayruka.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2. “Ô Seigneur ! Eloigne de moi mes péchés comme Tu as éloigné l’orient de l’occident. Ô Seigneur ! Purifie-moi de mes pêchés comme on nettoie le vêtement blanc de sa saleté. Ô Seigneur ! Purifie-moi de mes péchés avec la neige, l’eau et la grêle.”

اللّهُـمَّ باعِـدْ بَيـني وَبَيْنَ خَطـايايَ كَما باعَدْتَ بَيْنَ المَشْرِقِ وَالمَغْرِبْ ، اللّهُـمَّ نَقِّنـي مِنْ خَطايايَ كَمـا يُـنَقَّى الثَّـوْبُ الأَبْيَضُ مِنَ الدَّنَسْ ، اللّهُـمَّ اغْسِلْنـي مِنْ خَطايـايَ بِالثَّلـجِ وَالمـاءِ وَالْبَرَدْ

Allâhumma bacid baynî wa bayna khatâyâya kamâ bâcadta bayna-l-mashriqi wa-l-maghribi. Allâhumma naqqinî min khatâyâya kamâ yunaqqa th-thawbu-l-abyadu mina d-danasi. Allâhumma ghsilnî min khatâyâya bi th-thalji wa-l-mâ’i wa-l-barad.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

3. “Je cherche refuge auprès d’Allah et Sa protection contre Satan le maudit, le lapidé; Au nom d’Allah, le Tout Clément, le Tout Miséricordieux”.

أعوذ بالله من الشيطان الرجيم

A’oudhoubillahi min ashaytanirrajim, bismillahi arrahmaani arrahiim

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2 douas à faire quand on est incliné

Les douas ci-dessous sont à faire après avoir fait le takbir pour s’incliner, une fois que vous serez incliné.

1. “Gloire et pureté à mon Seigneur le Très grand.” (3 fois)

سُبْـحانَ رَبِّـيَ الْعَظـيم

Subhâna rabbiya Al 3adhim.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2. “Ô Seigneur ! C’est pour Toi que je m’incline, c’est en Toi que j’ai cru et à Toi que je me suis entièrement soumis. Mon ouïe, ma vue, mon cerveau, mes os et mes nerfs et tout ce sur quoi mes pieds reposent, sont humbles devant Toi.”

اللّهُـمَّ لَكَ رَكَـعْتُ وَبِكَ آمَـنْت ، ولَكَ أَسْلَـمْت ، خَشَـعَ لَكَ سَمْـعي ، وَبَصَـري ، وَمُخِّـي ، وَعَظْمـي ، وَعَصَـبي ، وَما استَقَـلَّ بِهِ قَدَمي

Allâhumma laka rakactu, wa bika âmantu, wa laka ‘aslamtu. Khashaca laka samcî, wa basarî, wa mukhkhî, wa cazmî, wa cassabî wa mâ staqalla bihi qadamî.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Doua pendant que l'on se redresse de l'inclinaison

“Allah écoute bien celui qui Le loue”

سَمِعَ اللهُ لِمَنْ حَمِدَهُ

Sami’Allahou liman hamida.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2 douas après s'être redressé de l'inclinaison

Les invocations qui suivent sont à faire une fois debout, directement après l’invocation citée ci-dessus.

1. “Ô Seigneur ! A Toi la louange, une louange abondante, pure et bénie.”

رَبَّنـا وَلَكَ الحَمْـدُ حَمْـداً كَثـيراً طَيِّـباً مُـبارَكاً فيه

Rabbanâ wa laka-l-hamdu, hamdan kathîran, tayyiban, mubârakan fîhi.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2. “Plein les cieux et plein la terre et ce qu’il y a entre les deux. Et plein de tout ce que Tu voudras au-delà de cela. Tu es digne d’éloges et de grandeur, c’est la parole la plus véridique que le serviteur puisse dire et nous sommes tous Tes serviteurs. Nul ne peut retenir ce qu Tu as donné et nul ne peut donner ce que Tu as retenu. Le fortuné ne trouvera dans sa fortune aucune protection efficace contre Toi.”

مِلْءَ السَّمـواتِ وَمِلْءَ الأَرْض ، وَما بَيْـنَهُمـا ، وَمِلْءَ ما شِئْـتَ مِنْ شَيءٍ بَعْـدْ . أَهـلَ الثَّـناءِ وَالمَجـدْ ، أََحَـقُّ ما قالَ العَبْـد ، وَكُلُّـنا لَكَ عَـبدْ . اللّهُـمَّ لا مانِعَ لِما أَعْطَـيْت ، وَلا مُعْطِـيَ لِما مَنَـعْت ، وَلا يَنْفَـعُ ذا الجَـدِّ مِنْـكَ الجَـد

Mil’a s-samâwâti wa mil’a-l-ardi wa mâ baynahumâ, wa mil’a mâ shi’ta min shay’in bacdu. Ahlu th-thanâ’i wa-l-majdi. Ahaqqu mâ qâla-l-cabdu, wa kullunâ laka cabdun. Allâhumma lâ mânica li-mâ actyta, wa lâ muctiya limâ manacta, wa lâ yanfacu dhâ-l-jaddi minka-m-jaddu.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2 douas après s'être prosterné

Les douas ci-après doivent être faîtes pendant que l’on est prosterné. Front au sol.

1. “Gloire et pureté à mon Seigneur le Très-Haut.” (3 fois)

سُبْـحانَ رَبِّـيَ الأَعْلـى

Subhâna rabbiya-l-aclâ.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
2. “Ô Seigneur ! Pardonne-moi tous mes péchés, les plus bénins comme les plus graves, les premiers comme les derniers, ceux commis en public cet ceux commis en secret.”

اللّهُـمَّ اغْفِـرْ لي ذَنْـبي كُلَّـه ، دِقَّـهُ وَجِلَّـه ، وَأَوَّلَـهُ وَآخِـرَه وَعَلانِيَّتَـهُ وَسِـرَّه

Allâhumma ghfir lî dhanbî kullahu, diqqahu wa jillahu, wa awwalahu wa âkhirahu, wa calâniyyatahu wa sirrahu.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

2 douas entre les 2 prosternations

Les douas ci-après doivent être faîtes pendant que l’on est assis. Et donc entre 2 prosternations.

1. “Ô Seigneur ! Pardonne-moi. Ô Seigneur ! Pardonne-moi.”

رَبِّ اغْفِـرْ لي ، رَبِّ اغْفِـرْ لي

Rabbi ghfir lî ! Rabbi ghfir lî !

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
2. “Ô Seigneur ! Pardonne-moi, accorde-moi Ta miséricorde, guide-moi, panse mes blessures, assure-moi le salut, procure-moi ma subsistance et élève-moi.”

اللّهُـمَّ اغْفِـرْ لي ، وَارْحَمْـني ، وَاهْدِنـي ، وَاجْبُرْنـي ، وَعافِنـي وَارْزُقْنـي وَارْفَعْـني

Allâhumma ghfir lî, wa rhamnî, wa hdinî, wa jburnî, wa câfinî, wa rzuqnî, wa rfacnî.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Doua juste après le tachahoud

L’invocation ci-dessous doit être faite après le tachahoud, juste avant les salutations qui mettent fin à la prière.

“Ô Seigneur ! Je cherche protection auprès de Toi contre les tourments de la tombe, contre le supplice de l’Enfer, contre la tentation de la vie et de la mort et contre le mal de la tentation de l’Antéchrist.”

اللّهُـمَّ إِنِّـي أَعـوذُ بِكَ مِـنْ عَذابِ القَـبْر، وَمِـنْ عَذابِ جَهَـنَّم، وَمِـنْ فِتْـنَةِ المَحْـيا وَالمَمـات، وَمِـنْ شَـرِّ فِتْـنَةِ المَسيحِ الدَّجّال

Allâhumma innî acûdhu bika min cadhâbi-l-qabri, wa min cadhâbi jahannama, wa min fitnati-l-mahyâ wa-l-mamâti, wa min sharri fitnati-l-masîhi d-dajjâl.

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres invocations sur la prière

Il existe un nombre impressionnant de douas à faire autour de la prière. Comme nous l’avons vu ici, il en existe déjà aux différents moments de la prière.

Mais il est aussi possible de faire des invocations avant et après la prière.

Mais il est aussi possible d’en faire avant et après. Egalement à d’autres moments liés à la prière comme avant de faire ses ablutions, après, en allant à la mosquée ou autres.

Retour haut de page