Le futur en arabe

– Apprendre à conjuguer facilement au futur les verbes en arabe à toutes les personnes et les voix –

Explications approfondies + exemples

“ La langue arabe c’est compliqué “

Aujourd’hui, nous allons démonter d’un claquement de doigt ce préjugé, soit la durée nécessaire pour savoir conjuguer un verbe au futur.

Sceptiques ? On en reparle à la fin de cet article.

En arabe, comme dans n’importe quelle langue, il est possible de s’exprimer sur un sujet de 3 manières :

  • au passé, s’il cela s’est déjà produit ;
  • au présent, s’il est en train de se produire
  • au futur, s’il n’a pas encore eu lieu.

La conjugaison arabe se compose également de 3 temps :

  • le passé, al maadîi (المَاضِي)
  • le présent, al moudâari3 (المُضَارِع)
  • l’impératif, al amr (الأَمْر).

Où est passé le futur me direz-vous ? C’est ce qui rend le futur si simple et que nous allons découvrir.

Qu’est-ce que le futur en arabe ?

Le terme arabe désignant le futur est “ al moustaqbal “ (المُسْتَقْبَل).

Dans la conjugaison arabe, al moustaqbal (المُسْتَقْبَل) indique que l’action évoquée ne s’est pas encore produite au moment où l’on parle, mais qu’elle devrait se réaliser après le temps de parole.

Pour éclaircir cette définition, prenons un exemple très simple.

Si je veux informer mon interlocuteur que Mohamed va voyager demain, je lui dirai : Mohamed voyagera demain.

Au moment où je prononce cette phrase :

  • l’action de voyager n’a pas encore eu lieu ;
  • le voyage de Mohamed (l’action de voyager) se produira après que j’ai prononcé cette phrase (demain).

Comment former le futur en arabe ?

Dans la conjugaison arabe, le futur est sans aucun doute le plus simple à construire.

Cependant, pour s’exprimer au futur, il faut nécessairement connaître la conjugaison des verbes au présent : al moudâari3 (المُضَارِع).

Pour avoir plus de détails concernant al moudâari3 (المُضَارِع), nous vous invitons à consulter notre article sur ce sujet ici.

Le verbe conjugué au présent nous servira de base pour sa construction au futur.

En d’autres termes, on partira d’un verbe conjugué au moudâari3 (المُضَارِع) pour ensuite le conjuguer au futur, al moustaqbal (المُسْتَقْبَل).

Sachez qu’il y a deux types de futur en arabe :

  • le futur proche (المُسْتَقْبَل القَرٍيب)
  • le futur lointain (المُسْتَقْبَل البَعٍيد).

On utilisera le futur proche pour évoquer une action qui se produira prochainement : dans cinq minutes, une heure, demain…

Par exemple : “ Mohamed va voyager (demain) “.

On aura recours au futur lointain, dans le cas où l’action se concrétisera dans un avenir éloigné : dans une semaine, un mois…

Par exemple : “ Mohamed voyagera (la semaine prochaine) “.

Bien qu’ils ne se forment pas de la même manière, leur base est identique : le verbe conjugué au présent, al moudâari3 (المُضَارِع).

Le futur proche

Pour conjuguer un verbe au futur proche, il suffit de prendre le moudâari3 (المُضَارٍع) et de lui ajouter un préfixe : la lettre sin avec une fatha (سَ).

Reprenons l’exemple cité plus haut : “ Mohamed va voyager “.

Le verbe “ voyager “ conjugué au présent se dit en arabe : yousaafirou (يُسَافِرُ).

Si je dis seulement “ mouhammad yousaafirou “ (مُحَمَّدٌ يُسَافِرُ), je n’indique pas dans ma phrase que Mohamed va voyager, mais plutôt qu’il est train de voyager au moment où je parle.

Pour signifier que Mohamed va voyager dans un futur proche, je dois ajouter la lettre “ sin “ (سَ) au début du verbe “ yousaafirou “ (يُسَافِرُ) : sa-yousaafirou (سَيُسَافِرُ).

Ainsi, mon interlocuteur comprendra immédiatement que Mohamed va voyager très prochainement : mouhammad sa-yousaafirou (مُحَمَّدٌ سَيُسَافِرُ), Mohamed va voyager.

Le futur lointain

Pour conjuguer un verbe au futur lointain, il faut partir de la même base, c’est-à-dire le verbe au présent, mais à la place de la lettre “ sin “ (سَ), il faudra ajouter un mot : sèwfè (سَوْفَ).

Attention, contrairement à la lettre “ sin “ (سَ), le mot “ sèwfè “ (سَوْفَ) précède seulement le verbe et ne s’attache pas à lui : sèwfè yousaafirou (سَوْفَ يُسَافِرُ).

Dons, si je souhaite indiquer à mon interlocuteur que Mohamed à l’intention de voyager, mais pas dans l’immédiat, je dois utiliser “ sèwfè “ (سَوْفَ) : mouhammad sèwfè yousaafirou (مُحَمَّدٌ سَوْفَ يُسَافِرُ), Mohamed voyagera.

Comme vous pouvez le constater, conjuguer un verbe au futur est très simple, il suffit :

de prendre le verbe au présent, al moudâari3 (المُضَارِع) ;
de lui ajouter la lettre “ sin “ (سَ) si l’action est imminente ou proche dans le temps ;
de lui ajouter le mot “ sèwfè “ (سَوْفَ) si l’action se produira dans un certains temps.

Précisons que le principe du futur proche et lointain est en fonction du contexte. Explication.

Si dans la matinée, mon fils me demande de jouer avec lui, mais que j’ai plusieurs choses à faire avant cela. Je lui dirai : “ Je jouerai avec toi cet après-midi “.

En termes de temps, ce n’est pas très éloigné du moment où je parle, mais c’est un futur lointain par rapport à la situation, au contexte et à la perception de l’enfant.

Pour formuler ma phrase en arabe j’utiliserai donc “ sèwfè “ (سَوْفَ).

Exemples de phrases au futur

Comme nous venons de le voir, pour conjuguer un verbe au futur, il suffit de le faire précéder de “ siin “ (سَ) ou “ sèwfè “ (سَوْفَ).

La particule “ siin “ (سَ) sert à indiquer un futur proche :

  • je vais aller (سَأَذْهَبُ)
  • tu vas sortir (سَتَخْرُجُ)
  • il va dormir (سَيَنَامُ).

Alors que le mot “ sèwfè “ (سَوْفَ) indique un futur éloigné :

  • j’irai (سَوْفَ أَذْهَبُ)
  • tu sortiras (سَوْفَ تَخْرُجُ)
  • il dormira (سَوْفَ يَنَامُ).

Voyons des exemples concrets au sein de phrases complètes.

1/ Je vais étudier la langue arabe et je la comprendrai si Allah le veut.

sa-ata3allamou al loughata al 3arabiyya wa sèwfè afhamouhaa in shaa Allah.

(سَأَتَعَلَّمُ اللُّغَةَ العَرَبِيَّةَ وَسَوْفَ أَفْهَمُهَا إِنْ شَاءَ اللَّهُ)

2/ Il va bientôt se marier et aura des enfants si Allah le veut.

sa-yatazawwajou qariiban wa sèwfè yakouunou lahu awlaad in shaa Allah.

(سَيَتَزَوَّجُ قَرِيبًا وَسَوْفَ يَكُونُ لَهُ أَوْلَادٌ إِنْ شَاءَ اللَّهُ)

3/ Je vais lire ce livre et je le terminerai rapidement.

sa-aqra-ou haadhaa al kitaaba wa sèwfè ounhiihi bi sour3atin.

(سَأَقْرَأُ هَذَا الكِتَابَ وَسَوْفَ أُنْهِيهِ بِسُرْعَةٍ)

4/ Je vais faire du sport et je deviendrai musclé.

sa-oumaarisou al riyaadâ wa sèwfè ousbihou 3adliyyan.

(سَأُمَارِسُ الرِّيَاضَةَ وَسَوْفَ أُصْبِحُ عَضْلِيًّا)

5/ Je vais travailler et je ferai le pèlerinage.

sa-a3malou wa sèwfè ahoujjou.

(سَأَعْمَلُ وَسَوْفَ أَحُجُّ)

6/ Mohamed va entrer à l’université. Il sera médecin.

mouhammad sa-yadkhoulou fii al jaami3ati. sèwfè yakouunou tâbiiban.

(مُحَمَّدٌ سَيَدْخُلُ فِي الجَامِعَةِ. سَوْفَ يَكُونُ طَبِيبًا)

7/ Je vais étudier dans un centre et je mémoriserai le Coran entièrement si Allah le veut.

sa-adrousou fii markazin wa sèwfè ahfadhôu al qour-aana kamilan in shaa Allah.

(سَأَدْرُسُ فِي مَرْكَزٍ وَسَوْفَ أَحْفَظُ القُرْآنَ كَامِلًا إِنْ شَاءَ اللَّهُ)

Vous aurez très souvent recours à la particule “ siin “ (سَ) et au mot “ sèwfè “ (سَوْفَ) pour indiquer le futur et vous les rencontrerez régulièrement dans le Coran, comme dans la sourate Al layl (اللَّيْل) :

 

وَسَيُجَنَّبُهَا الْأَتْقَى ﴿۱٧﴾
الَّذِي يُؤْتِي مَالَهُ يَتَزَكَّىٰ ﴿۱۸﴾
وَمَا لِأَحَدٍ عِنْدَهُ مِنْ نِعْمَةٍ تُجْزَىٰ ﴿۱۹﴾
إِلَّا ابْتِغَاءَ وَجْهِ رَبِّهِ الْأَعْلَىٰ ﴿۲۰﴾
وَلَسَوْفَ يَرْضَىٰ ﴿۲۱﴾

Différence avec le français

Conjuguer un verbe au futur dans la langue arabe est complètement différent de la langue française.

En français, le futur possède une conjugaison qui lui est propre et qui indépendante des des autres temps. 

Cela implique un apprentissage plus difficile, tant pour le natif que pour l’apprenant.

Alors que dans la langue arabe, conjuguer un verbe au futur est beaucoup plus simple.

Il y a seulement deux mots à apprendre, valable pour tous les verbes, qui vous permettront de nuancer votre propos entre le futur proche et le futur lointain.

A partir du moment où vous connaissez la conjugaison d’un verbe au présent, considérez que vous savez le conjuguer au futur.

Ce qui n’est pas le cas en français.

Voilà, vous connaissez désormais tout ce qu’il vous faut savoir sur le futur dans la langue arabe. 

Quand on vous disait qu’apprendre la langue arabe n’est pas si compliqué !

Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Retour haut de page