Comment dire je t'aime en arabe ?

– Écriture arabe avec voyelle (harakats) pour ce mot d’amour –

Désignation : Vocabulaire arabe

Écriture arabe : أُحِبُّك

Phonétique : Ouhibbouk

Autres compliments en arabe

Tu es belle/beau en arabe
Tu es gentil en arabe
Tu es généreux en arabe

Dire "je t'aime", une libération

Saviez-vous que la langue arabe est riche en vocabulaire et que chaque mot est riche de sens ? Selon le contexte, un mot peut avoir différents sens. C’est dans ce sens que la traduction de je t’aime en arabe nous intéresse ici.

Cette belle phrase qui nous libère lorsqu’on la dit, se dit différemment selon les pays. Mais garde une traduction en arabe littéraire : Ouhibouki si on le dit à une femme & ouhibouka si on le dit à un homme. En effet, en arabe, le terme change selon qu’il soit adressé à un homme ou une femme.

Ces mots d’amours sont ceux qui vont conclure une déclaration de sentiments. A sa femme, sa mère, sa soeur ou sa tante, ses enfants, l’homme a de nombreuses personnes à qui adresser ces jolis mots.

Pour soigner des maux, ce sont les plus beaux mots qui adouciront les coeurs. Peu importe votre langue d’origine et la manière dont vous dîtes originellement je t’aime. En arabe, en italien avec le très célèbre « ti amo », en espagnol où la formule ibérique « te quiero » est de mise, ou encore si vous venez de l’Allemagne et de son Reich vous serez plus enclin à prononcer un « Ich liebe dich ».

Mais soyez certains d’une chose, peu importe votre langue, la langue de l’amour est universelle. Le fosha, ou arabe littéraire, offre aussi aux femmes l’occasion de ravir le coeur de leur entourage. Que ce soit pour son père, son oncle, son papi, son mari ou ses enfants, la femme a aussi largement de quoi déverser ses mots doux à ses plus proches.

Le mot « hob » en arabe est la base pour évoquer l’amour. Peu importe le dialecte, qu’il soit tunisien, marocain ou autre, la façon de dire je t’aime en arabe en darija (dialecte) partira de cette base.

Mais ne l’oubliez pas, un homme peut aussi dire qu’il aime son frère, son père, etc. De même que la femme pour sa mère, sa soeur, etc.

Comment dire je t'aime en arabe dialectal ?

Pour évoquer les langues parlées par les pays arabes et certains pays d’Afrique, on parle de darija. C’est le mot littéraire qui veut dire « dialectal ». En effet, ces langues sont un dérivé de la langue arabe de base qui ont été changées en fonction des populations locales.

Alors, dire je t’aime sera différent en fonction du pays de vos origines ou celui de la personne à laquelle sera adressé ce mot doux et suave.

Si vous voulez dire je t’aime à une personne d’origine marocaine, dîtes lui « Nbrick ». D’autres pays utilisent aussi ce terme très apprécié. En effet, les Algériens, Maliens, Mauritaniens, Nigérien et Sénégalais utilisent aussi ce mot pour ceux qui parlent la langue arabe.

Pour nos amis Tunisiens, ils diront plutôt « Nhabak » pour dire je t’aime. Ajoutez à cela le petit « barcha » pour dire beaucoup, et vous aurez un fusion de deux mots explosifs : Nhabak barcha = Je t’aime beaucoup.

Leurs voisins, les Lybiens et un peu plus loin les Soudanais, utilisent plutôt le terme de « Nahibouk ». Vous voyez ici que le terme ressemble une fois de plus à tous les autres.

Les Egyptiens sont très affectueux et n’hésitent pas à se dire qu’ils s’aiment. Ils diront « ahebbik » à une femme tandis que pour s’adresser à un homme ils diront « ahebbak ».

Si on quitte l’Égypte pour les pays arabes situés au sein de la Péninsule arabique, on attérit en Liban où l’amour occupe une grande place dans le cœur de ce grand peuple. Ils diront plutôt « bhibbak » ou « bhibbik » pour dire je t’aime. Des pays comme la Jordanie, la Syrie ou encore la Grande Palestine voient leurs habitant utiliser les mêmes mots, avec parfois l’utilisation du « bahibek ».

Enfin, en restant en Asie et au seins des pays arabes, on retrouve toujours des variantes au mot venant de l’arabe littéraire. Ces pays ont aussi leur propre darija. On parlera des pays du Golfe qui utilisent le même mot : l’Arabie-Saoudite, le Yémen, Oman, les Emirats-arabes-Unis (EAU), le Qatar, le Bahreïn, le Koweït et l’Irak sont tous d’accord et utilisent le mot « ahibek ».

Une expression riche en sentiment

On ne se sent pas toujours le courage de prononcer ses mots aux êtres les plus chers. Mais ne vivez pas avec des regrets, dîtes à quel point vous aimez votre entourage. Cela sera encore plus facile si votre prononciation est supperbe.

Le musulman accorde une importance majeure à la langue arabe. Pour commencer, il apprend l’alphabet arabe pour commencer à apprendre l’arabe littéraire. Même si on a l’arabe marocain ou tout autre arabe maghrébin, l’arabe dialectal reste la langue officielle du Coran. La comprendre et parler arabe est donc indispensable pour pouvoir comprendre et apprendre à lire le Coran.

Pour avouer vos sentiments, cela sera encore plus beau. L’arabe standard offre son lot de mots surprenants et magnifiques qui surprendront les personne venant d’Afrique du Nord. Car pour la plupart d’entre-nous, l’arabe littéral n’est pas notre langue maternelle. Nous ne sommes pas arabophones et nous le savon, apprendre une langue n’est pas aisé.

C’est la raison pour laquelle nous vous proposons des cours d’arabe en ligne avec un programme vidéo 100% adapté aux débutants. Les consonnes, voyelles et autres subtilités n’auront plus de secrets pour vous. Vous ne serez plus surpris par le fait de lire de droite à gauche, apprendre l’alphabet est la base et la calligraphie arabe deviendra déchiffrable pour vous.

Lire et écrire en arabe standard moderne est très simple. nous vous proposons des cours gratuits pour cela. L’apprentissage de l’arabe est maintenant simple. Notre méthode de l’enseignement de l’arabe vous permettra de maitriser une grande panoplie de mots arabes.

Découvrez ci-dessous notre programme pour devenir arabophone.

programme-complet

Devenez arabophone

Apprenez l'Arabe dès maintenant

Programme complet d’apprentissage de la langue arabe pour tous les niveaux (Débutants à Confirmés). Vous en avez marre de lire les traductions Arabe-Français & de ne pas comprendre les sermons du Joumoua ?

Retour haut de page