Les problématiques dans la langue arabe

L’étudiant doit faire face dans son apprentissage à différentes problématiques dans la langue arabe : Comment réussir à lire rapidement ? Comment lire sans les voyelles ? Comment améliorer sa compréhension de la langue arabe ? Comment améliorer sa mémorisation ? Comment optimiser ses révisions ?

 

Nous essaierons ici de traiter ces différents sujets.

Comment lire l'arabe rapidement ?

Comment lire l'arabe sans les voyelles ?

Comment améliorer sa compréhension de la langue arabe ?

Comment améliorer son écriture ?

Comment optimiser ses révisions ?

Comment améliorer sa mémorisation ?

Comment parler l'arabe de manière plus fluide ?

L’étudiant en langue arabe doit faire face à différentes problématiques et parmi celles-ci il y a le fait d’apprendre à lire l’arabe rapidement.

En effet connaître l’alphabet arabe ne suffit pas pour lire l’arabe de manière fluide. Il faut de la persévérance. Je vais dès lors vous partager différents conseils que m’ont prodigué mes professeurs dans la langue arabe :

Les conseils pour apprendre à lire l’arabe rapidement :

1- Lire l’arabe constamment :

Donnez-vous une habitude de lecture : Tous les jours ou tous les deux ou trois jours.

2- Avoir un emploi du temps :

Faites-vous un agenda auquel vous vous tenez c’est à dire par exemple tous les deux jours après le fajr je vais lire tant de pages par exemple.

3- Lire 4 pages après chaque prière afin de terminer le Coran en 1 mois :

Etant donné que le mois de Ramadan approche le meilleur conseil que je peux vous prodiguer pour lire l’arabe rapidement c’est de lire le Coran car en plus d’améliorer votre lecture ainsi que de la rendre plus fluide vous gagnerez en plus des récompenses donc c’est pour cela que je vous conseille de lire le Coran dans la journée.

Si vous arrivez à lire le Coran en entier pendant le mois de Ramadan vous verrez qu’à la fin du Ramadan vous aurez une lecture qui sera déjà beaucoup plus fluide qu’au début du mois.

Lire le Coran en un mois c’est possible ?               

Terminer le Coran en un mois n’est pas très difficile en soi, il suffit juste de s’organiser un tout petit peu, si vous lisez ne serait-ce que quatre pages après chaque prière : Après le fajr, après le dohr, après le asr, après le maghreb, après le icha, vous aurez fini le Coran en un mois. Cela est donc possible.

Vous pouvez commencer dès maintenant pour prendre un peu d’avance, vous prenez le Coran après chaque prière et après les invocations vous lisez.

Cela devrait vous prendre un quart d’heure / vingt minutes si votre lecture n’est pas encore fluide cependant sachez que prendre vingt minutes après chaque prière n’est pas conséquent en termes de temps puisque cela représente une heure de lecture par jour et 30 heures par mois.

Dites-vous qu’après trente heures de lecture vous saurez lire l’arabe plus rapidement inchâ Allah.

Donc pour conclure ce que je peux vous conseiller c’est dans un premier temps de lire l’arabe constamment, deuxièmement d’avoir un emploi du temps auquel vous vous tenez et troisièmement l’idéal et étant donné l’arrivée du Ramadan serait de lire quatre pages du Coran par jour afin de pouvoir finir le Coran en un mois.

Si vous faites cela je peux vous assurez in chaa Allah que saurez lire l’arabe plus rapidement.

Et si je ne peux pas lire le Coran en un mois ?

Pour les personnes qui travaillent ou qui ne peuvent pas lire quatre pages après chaque prière pour une raison ou pour une autre vous pouvez toujours lire une page après chaque prière.

Vous aurez fini en un mois un quart du Coran et aurez par la même occasion des résultats du travail réalisé.

Bien qu’ils ne soient pas les mêmes pas les mêmes que si vous lisez le Coran en entier vous aurez malgré tout des résultats.

Donc la personne voulant lire l’arabe rapidement et de manière fluide doit se donner les moyens et in chaa Allah avec un peu de motivation ceci tout à fait possible bi izniLLAH.

Les conseils pour lire l’arabe sans les voyelles :

– Choisissez un court épître écrit sans les voyelles

– Lisez régulièrement jusqu’à le finir 3 fois

– Si vous ne savez pas quel son prononcé avec la lettre, essayez avec celui que vous pensez être le bon

– Au bout de quelques semaines vous pourrez lire ceci in chaa Allah

Voici une autre question qu’un certain nombre d’étudiants se posent et que l’on m’a d’ailleurs posé à plusieurs reprises à savoir comment ai-je fait pour lire l’arabe sans les voyelles ?

Y a-t-il une règle en particulier ? Ou bien plusieurs règles à apprendre pour pouvoir déchiffrer les mots en arabe ?

C’est un fait, beaucoup de personnes savent lire les mots en arabe lorsqu’il y a des voyelles cependant lorsqu’il n’y a plus de voyelles ils ne savent pas si sur le mot il faut mettre une fatha ou alors une kasra ou alors une damma donc dont amenés à se demander s’il y a des règles à utiliser pour savoir quelles voyelles mettre.

La réponse à cette question est qu’il n’y a pas de règles. En effet il suffit simplement de pratiquer c’est-à-dire que si vous voulez lire sans les voyelles il va falloir lire sans les voyelles tout simplement. Ceci peut paraître étrange mais c’est ainsi.

Prenons un exemple : Si vous voulez écrire d’une belle écriture, ce n’est pas en quelques jours que vous allez bien écrire mais c’est au fil des jours à force d’écrire et de vous appliquer que votre écriture va s’améliorer.

De même pour le vocabulaire : Si vous apprenez du vocabulaire dans la langue arabe tous les jours mais que vous ne l’utilisez pas, vous n’allez pas devenir éloquent et parler l’arabe comme vous parler actuellement le français.

Non c’est en faisant des efforts tous les jours, en utilisant d’abord des phrases « déjà faites » puis en vous essayant à construire des phrases en arabe tout seul.

Vous allez certes bafouiller, peut être dire des phrases en arabe n’ayant aucun sens cependant ceci n’est en soi pas un problème car ces erreurs vous aideront inchâ Allah à vous améliorer. A ce stade n’ayez aucune honte d’essayer.

Vous avez compris pour parler arabe il faut parler arabe pour écrire arabe il faut écrire arabe, pour comprendre il va falloir écouter.

En effet, si aujourd’hui vous apprenez du vocabulaire mais que n’habituez pas votre oreille à écouter par exemple des cours de savants vous n’allez pas immédiatement réussir à comprendre ce que dit le savant en arabe et ceci même s’il a utilisé le vocabulaire que vous venez d’apprendre. Ceci s’explique par le fait que votre oreille n’a pas été habituée à écouter l’arabe.

Dès lors si vous souhaitez lire l’arabe sans les voyelles commencez en prenant un épître d’une vingtaine de pages par exemple (inutile de prendre un gros livre qui vous démotivera plus qu’autre chose bi izniLLAH).

Ensuite tous les jours ou tous les deux jours (mais idéalement tous les jours) prenez 5 à 15 minutes de votre temps et entrainez vous. Les résultats et bénéfices en seront énorme inchâ Allah.

Vous me direz surement « Mais je ne sais pas quelle voyelle mettre » eh bien je vous répondrais de mettre ce que vous pensez même si à la fin vous vous êtes trompé de voyelles.

L’objectif premier est que votre langue se débloque, que vous commenciez à lire. Ensuite votre cerveau va commencer à analyser les mots avec le temps.

L’astuce pour que cela devienne une habitude sur le long terme est que vous commenciez tous les jours pendant 30 jours à prendre 10 minutes pendant lesquelles vous ne faites que cela ensuite vous verrez ceci s’intégrera progressivement dans votre quotidien et deviendra naturel comme le fait de prendre votre douche ou votre petit déjeuner.

En effet le meilleur moyen de faire une chose sur le long terme est de l’intégrer comme une habitude naturel. Par exemple en vous disant « Il faut que je lise à voix haute pendant 10 minutes avant de dormir ou après le fajr » (à un moment où vous êtes au calme et savez que vous ne serez pas dérangé bien évidemment).

Lisez donc même si au début vous lirez lentement.

A titre personnel lorsque j’ai commencé et que j’étais en moustawa 1 (1er niveau à l’institut Ibanaah) j’ai pris un livre de Cheikh Fawzan qui faisait une vingtaine de pages. Au début je ne vous cache pas qu’au bout de 10 minutes de lecture j’avais mal à la tête mais j’ai malgré tout persévéré.

Ce que je faisais c’est que dès que j’avais mal à la tête je m’arrêtais puis le lendemain je reprenais et en ayant des résultats assez faibles puisque je ne lisais au tout début que le recto d’une page en arabe.

Cependant à force de persévérer au bout du 3ème mois je savais lire sans les voyelles.

Ce que je peux donc vous conseiller c’est de prendre un petit épître simple avec du vocabulaire simple d’une vingtaine de pages et tous les jours vous le lisez jusqu’à ce que vous le finissez.

Et une fois terminé vous le recommencez (ne prenez donc pas un autre livre) jusqu’à ce que vous sachiez lire ce livre en moins de 30 minutes (donc vous saurez lire une page en une ou deux minutes).

Vous pouvez le relire 3 ou 4 fois mais vous allez voir que sur du long terme grâce à Allah puis ces efforts journaliers vous allez lire l’arabe plus rapidement.

Je vais vous citer une anecdote : quand je vivais en collocation il y avait un frère qui vivait avec moi et lui avait terminé l’institut dans lequel on étudiait ensemble (Institut al ibanaah).

Il n’a jamais fait cet effort à savoir de prendre un livre et le lire sans les voyelles, que s’est-il donc passé ? Lorsqu’il a fini Ibanaah automatiquement il a acheté des livres pour s’instruire mais le problème est qu’il ne savait pas lire sans les voyelles et il est venu me voir et m’a dit : Nazmi comment tu fait pour lire sans les voyelles ?

Je lui ai répondu que depuis trois mois je faisais cela (ce que j’ai indiqué plus haut) et je t’avais conseillé de le faire cela et tous les jours tu disais non je n’ai pas le temps, un quart d’heure c’est beaucoup moi je dois réviser mon vocabulaire, je dois apprendre etc et moi de lui répondre : « Mais rajoutes un quart d’heure ce n’est pas grave, le fait que tu vas rajouter un quart d’heure de temps dans ton étude est mieux puisque tu étudies plus ».

C’est donc le conseil que je peux vous donner si vous voulez lire l’arabe sans les voyelles. Il n’y a pas de secret, il n’y a pas de règles à apprendre par cœur, il y a des gens qui vont vous dirent il faut que tu vois le mot en premier avec les voyelles pour pouvoir après le reconnaître sans les voyelles oui cela est quelque chose de connu mais cela ne suffit pas il faut aussi que vous preniez le livre sans les voyelles et que vous vous efforciez de le lire, c’est vraiment un conseil personnel qui a fonctionné avec moi et bi iznillah il fonctionnera également pour vous.

Je vous conseille donc sincèrement dès que vous pouvez d’essayer cette méthode là pendant au moins trente jours.

Vous verrez ensuite inchâ Allah la progression.

Autre sujet qui important pour tout étudiant dans la langue arabe : Comment améliorer son écriture ?

Nous allons voir ici comment en 20 minutes de temps par jour vous pouvez améliorer votre écriture inchâ Allah.

 

Mes conseils pour améliorer votre écriture dans la langue arabe :

– Choisir un livre en arabe qui n’a pas de voyelles et qui est court :

C’est à dire une épître de vingt ou trente pages sans voyelles. Au début contentez d’écrire sans les voyelles vous verrez déjà inchâ Allah des bénéfices.

 

– Fixez-vous un emploi du temps et soyez constant :

 

C’est à dire par exemple que tous les lundis mercredis et vendredis vous allez écrire après le fajr pendant vingt minutes par exemple cependant soyez constant là-dessus, ne mettez pas la barre trop haute mais essayez malgré tout de faire des efforts.

Il est certain qu’en faisant une fois par semaine vous n’allez pas avoir de résultats au bout d’un mois mais ne vous mettez pas la barre trop haute en vous disant je vais en faire tous les jours puis au final au bout d’une semaine vous arrêtez non, si vous êtes capable de le faire tous les jours c’est le mieux.

Mais maintenant si vous savez que vous êtes occupé et que vous ne pouvez pas forcément y passer vingt minutes par jour alors faites une fois tous les deux jours, ceci est convenable.

Ensuite choisissez le bon moment, un moment où vous savez que vous ne serez pas dérangé pendant ses 20 minutes.

En parallèle choisissez un bon endroit à savoir un endroit calme, où vous êtes à l’aise, où vous pouvez écrire sans que vous ne soyez dérangé.

– Écrivez doucement dans un premier temps et appliquer vous au maximum :

 

C’est à dire prenez votre temps dans l’écriture ne vous dites pas en 20 minutes il faut que j’ai écrit 15 pages non.

Même si vous n’écrivez qu’une seule page en 20 minutes ce n’est pas grave, écrivez doucement essayez de vous appliquer au maximum c’est-à-dire que l’écriture que vous voyez, essayez de la recopier au maximum pour qu’elle lui ressemble le plus possible.

Au début cela va peut-être être démotivant car vous allez vous dire qu’ « en 20 minutes je n’ai écrit que la moitié d’une page ou bien je n’ai écrit qu’une page », que cela ne sert à rien mais sachez que les petits efforts qui sont fait régulièrement vont faire que vous allez vous améliorer bi izniLLAH.

Ce n’est pas du jour au lendemain que les savants sont devenus savants ou que le cuisinier est devenu cuisinier donc ce n’est pas du jour au lendemain que vous allez avoir une très belle écriture.

C’est bel et bien en faisant petit à petit des efforts tous les jours que vous allez avoir énormément de résultats et des progrès donc surtout de négligez pas ces petits efforts quotidiens et ne vous dénigrez pas.

Ecrivez tous les jours même si ce n’est qu’une seule page mais restez bien constant par rapport à votre calendrier, soit tous les deux jours soit tous les jours etc…

Et ceci à la même heure à chaque fois et pendant 20 minutes, vous écrivez dans un même cahier à chaque fois et vous allez voir qu’au bout d’un mois lorsque vous allez prendre la 1ère page où vous aviez écrit vous verrez la différence dans l’écriture.

D’ailleurs je vous invite à chaque fois que vous écrivez de mettre la date car cela montrera mieux l’évolution inchâ Allah et fera inchâ Allah plus d’effets.

Cette technique pour améliorer son écriture en arabe a marché pour moi ainsi qu’aux élèves que j’ai conseillé et qui ont appliqué cela pourquoi pas vous ?

Comment puis-je faire pour bien réviser le vocabulaire que j’ai appris ?

Comme vous le savez dans la formation le programme d’un an en Egypte l’élève va apprendre au cours de son étude plus de 1500 mots et verbes de la vie courante.

L’élève peut se dire mais comment vais-je faire pour retenir tout ce vocabulaire-là ?

Je voulais donc partager avec vous aujourd’hui ma technique qui a fonctionné avec moi et qui normalement devrait fonctionner avec vous aussi afin de retenir du vocabulaire sur du long terme

Conseils pour améliorer ses révisions :

– Tout est dans l’apprentissage :

A savoir qu’il faut bien apprendre, il ne suffit pas simplement de répéter le mot cinq fois et passer à un autre mot non, ma technique d’apprentissage est celle qui suit : lorsque je veux apprendre un mot, je prends une feuille de brouillon et j’écris le mot plusieurs fois puis à chaque fois que je l’écris je le prononce à haute voix.

Par exemple si je veux apprendre le mot Qalam qui veut dire crayon, je vais écrire Qalam et je vais le prononcer en même temps que je l’écris Qalam Qalam Qalam, au début je vais mettre les voyelles, je vais mettre une fatha au-dessus du Qaf une fatha au-dessus du Lam etc etc

Qui plus est afin d’accélérer le rythme et écrire en arabe plus rapidement (l’idéal est d’en apprendre une vingtaine par jour pour avoir un bon rythme d’apprentissage) l’élève ne va plus mettre les voyelles ? Ceci va d’ailleurs lui ramener un autre bénéfice qui est qu’il saura lire sans les voyelles ces mots. En effet, le fait d’avoir écrit Qalam sans les voyelles une dizaine de fois, une quinzaine de fois lui permettra de reconnaître ce mot lorsqu’il va le revoir dans un livre,

C’est une technique d’apprentissage que je conseille car elle fait travailler la mémoire auditive (dû à ce qu’on prononce qu’on entend en parallèle) la mémoire visuel (car on regarde son cahier lorsqu’on écrit) et la mémoire sensorielle car on écrit le mot.

Ceci est la première étape pour retenir du vocabulaire sur du long terme

– Révisez le vocabulaire une heure après :

Par exemple il est 8 heures du matin, réviser le une heure après, c’est à dire que une heure après vous prenez votre fiche de vocabulaire ou votre feuille de brouillon où vous avez écrit tous vos mots et vous la relisez et vous réessayez encore une fois sauf que cette fois-ci vous écrivez moins de fois. Ainsi si vous l’aviez écrit 15 fois l’heure d’avant vous ne l’écrivez que 10 fois.

– Révisez avant de dormir :

Après cela vous révisez votre fiche avant de dormir simplement en la lisant.

– Enfin avant le cours suivant rapidement :

Le lendemain ou alors deux jours après avant de commencer un nouveau cours, vous révisez votre fiche mais très rapidement, en la relisant une fois tout simplement, et de cette manière-là le vocabulaire va être beaucoup plus encré dans votre cerveau. Vous faites cela avec les fiches de vocabulaire.

– A la fin de la semaine relire attentivement les fiches de vocabulaire de la semaine :

Une fois arrivé à la fin de la semaine vous aurez inchâ Allah vu 6 fiches et le dernier jour sera réservé pour la révision, si vous faisiez un cours tous les deux jours vous aurez 3 fiches à réviser.

Le dernier jour de la semaine vous relisez toutes les fiches de la semaine attentivement et vous essayez de cacher soit le singulier soit le pluriel ou soit la traduction, vous essayez comme cela de vous questionner tout seul, si vous avez un partenaire avec qui réviser, soit un frère ou une sœur ou alors si vous êtes marié en couple vous pouvez vous questionner c’est encore mieux.

Mais si vous êtes tout seul alors vous cachez et vous vous auto questionné tout seul.

En résumé pour bien réviser (ceci après bien appris la leçon avec une bonne méthode) vous révisez votre fiche une heure après, ensuite vous révisez votre fiche avant de dormir mais aussi juste avant de commencer le prochain cours qu’il soit le lendemain ou alors 2/3 jours après.

L’idéal pour que le vocabulaire reste sur du long terme c’est que vous soyez déjà constant dans votre apprentissage et dans votre révision.

Par exemple ne faites pas deux cours une semaine, puis la semaine d’après un cours puis la semaine encore d’après 3 cours car cela va nuire aussi bien à votre apprentissage qu’à vos révisions.

Comme déjà indiqué le cerveau est un muscle et comme tout muscle il a besoin d’un entraînement régulier à des jours bien précis pour qu’il s’améliore.

Il faut un travail constant, pas forcément tous les jours (surtout si vous ne pouvez pas) mais fixez-vous des jours bien précis pendant lesquels vous savez que vous pourrez être constant là-dessus.

Ceci est la méthode pour bien réviser, vous faites cela pendant un mois et à la fin du mois vous révisez toutes les fiches que vous avez vues dans le mois.

Pour réviser toutes les fiches vues dans le mois (environ une vingtaine) vous vous y prenez en deux jours, un week-end par exemple où vous révisez 10 fiches par jour.

Par exemple si vous avez une personne avec vous vous lui demandez qu’elle vous dicte en vous disant : comment on dit un crayon ? Alors vous vous allez écrire Qalam, c’est comme si c’était une mini épreuve.

Si vous êtes seul alors vous cachez le pluriel ou le singulier ou la traduction et vous réécrivez.

Ensuite vous vérifiez avec votre fiche de vocabulaire.

Le but étant de réviser les fiches apprises pendant le mois à la fin du mois.

Faites cela et le vocabulaire que vous aurez appris, ne va peut-être pas rester indéfiniment mais il va rester beaucoup plus dans votre cerveau que si vous n’aviez pas fait cela.

C’est une très bonne technique de révision qui s’appelle la révision à répétition espacée.

Qui plus est de très bonnes vidéos traitent de ce sujet-là. C’est un sujet qui a été prouvé scientifiquement à savoir que lorsque la personne révise à répétition espacée le vocabulaire reste beaucoup plus longtemps sur du long terme.

Cela vous évite de devoir réviser le même mot sans cesse tous les jours d’autant plus si vous devez le faire pour 1500 mots.

Révisez simplement le mot juste après c’est à dire environ une heure après, puis avant de dormir et ensuite avant le cours.

Certains disent 3 jours après cependant étant donné que nous apprenons des fiches de vocabulaire nous allons réviser tout le contenu à la fin de la semaine et c’est de cette manière-là que vous allez inchâ Allah retenir d’une meilleure manière.

Aussi, sachez qu’une des grandes causes pour que le mot ou verbe reste dans votre mémoire sur du long terme c’est de l’utiliser dans votre quotidien.

Donc dès que vous apprenez du vocabulaire efforcez-vous de l’utiliser, que ce soit même des phrases toutes simples, utilisez-les n’ayez pas honte.

Par exemple vous avez appris la phrase : ma (i)smouka ? Qui se traduit par comment t’appelles-tu ? Alors pour retenir cette phrase-là durablement utilisez la avec votre entourage.

N’ayez pas honte, même si vous connaissez le prénom de vos frères et de vos sœurs, de vos parents, dites là ce n’est pas grave faites en de même avec vos enfants utilisez cette phrase la ma (i)smouka ? Et faites en sortes que la personne réponde: ismi … et la personne donne son prénom.

Demandez lui aussi  de vous poser la question pour pouvoir y répondre, pratiquez.

Si vous êtes vraiment dans un cas où il n’y a personne avec qui dialoguer alors comme mes professeurs me conseillaient en Égypte: « si tu ne trouves personne avec qui discuter alors discutes avec le mur car le mur il va tout le temps t’écouter ».

Cela peut paraître bête mais au final le fait de discuter avec un mur vous fait discuter, pratiquer, le but étant que la langue se débloque ce qui vient avec le temps et le fait de s’efforcer à parler continuellement.

Comment améliorer sa mémorisation ? Problématique régulièrement rencontrée par les élèves.

Certaines personnes sont facilitées dans la mémorisation et mémorisent très vite (ils ont d’ailleurs certaines techniques qu’ils utilisent) et d’autres ont du mal à apprendre. Nous allons voir comment améliorer sa mémorisation.

A titre personnel pour apprendre du vocabulaire j’utilise une technique qui je pense devrait fonctionner avec vous in chaa Allah.

Quelle est cette technique ? C’est une technique qui fait travailler tous les aspects de la mémoire ou bien un grand nombre à savoir mémoire visuelle, auditive et sensorielle.

 

Conseils pour améliorer sa mémorisation :

 

– Réécrire le vocabulaire une dizaine de fois sur un cahier de brouillon tout en le prononçant à voix haute à chaque fois :

A titre personnel, lorsque je veux apprendre du vocabulaire je prends un cahier de brouillon, et je vais y écrire sur une ou deux lignes le mot que je veux apprendre.

Prenons un exemple et disons que je veux apprendre le mot Qalam qui veut dire crayon. Je vais donc écrire le mot Qalam en arabe et en même temps que je l’écrirais, je vais le prononcer à voix haute. Je vais réitérer cela une une dizaine ou quinzaine de fois. Au début (les 6 ou 7 premières fois je l’écrirais avec les voyelles) puis je l’écrirais sans les voyelles. Je l’écrirais jusqu’à que ce soit connu.

Si je vous demande de l’écrire ensuite sans les voyelles c’est simplement pour que vous puissiez le reconnaître sans (les voyelles). Cette méthode est certes plus longue (plus de 15 minutes par mot) que de prendre une fiche devant soi et répéter le mot (5 minutes on va dire) cependant elle est plus efficace et le mot rentrera beaucoup mieux (avec l’autre méthode ne vous étonnez pas si vous oubliez rapidement).

Passez 15 à 20 minutes d ‘apprentissage pour une quinzaine, vingtaine de mots.

Si vous avez du mal à apprendre 20 mots par jour alors apprenez 10 mots par jour et fixez-vous des objectifs : in chaa Allah dans 2 semaines je monte à 20 mots par jour ensuite dans un mois 30 mots par jours

 

Sachez que le cerveau est un muscle et comme tout muscle il faut le travailler. Même si aujourd’hui vous avez du mal à apprendre à force de le faire travailler vous allez avoir des facilités. Qu’Allah vous facilite.

– Apprendre constamment :

Soyez constant dans votre apprentissage, si vous apprenez dans la semaine deux fois ensuite la semaine suivante une fois et la semaine d’après trois fois, le cerveau ne sera alors pas optimisé pour l’apprentissage, par contre si vous apprenez tous les deux jours, automatiquement votre cerveau va avoir un rythme et vous allez apprendre d’une meilleure manière. Le cerveau va se muscler tout simplement, donc vous pourrez mémoriser plus rapidement.

En résumé le conseil que je peux vous donner pour pouvoir optimiser la mémorisation c’est d’écrire le vocabulaire et de le prononcer en même temps, l’écrire plusieurs fois sur le cahier de brouillon ensuite d’apprendre constamment du vocabulaire, soyez régulier dans votre apprentissage et in chaa Allah en peu de temps (environ trois semaines, un mois, un mois et demi) vous verrez que déjà votre capacité à mémoriser aura énormément évoluer.

(– Augmenter progressivement la quantité de vocabulaire à apprendre:)

Comment améliorer sa compréhension de la langue arabe ? Ceci passera notamment par des efforts journaliers.

 

Conseils pour améliorer sa compréhension de la langue arabe :

 

– Tenez-vous un programme (20 min d’écoute / jour) :

 

Fixez-vous un emploi du temps dans lequel vous allez écouter de la langue arabe pendant 20 minutes, idéalement tous les jours ;

Si vous ne pouvez pas le faire tous les jours faites-le un jour sur 2 ou bien un jour sur 3. Fixez-vous également un moment dans la journée par exemple tous les 2 jours après le dohr ou bien tous les 2 jours avant de dormir et vous vous y tenez comme une habitude.

Soyez constant là-dessus.

 

– Choisissez des audios en langue arabe de bonne qualité :

Choisissez des audios qui sont audibles c’est à dire avec une bonne qualité audio et avec un langage facile.

 

– Favorisez les sermons du vendredi :

Si vous voulez améliorer votre compréhension de la langue arabe afin d’écouter des cours de savants, je vous conseille d’écouter des sermons du vendredi.

Pourquoi ? Parce que ce sont des audios qui sont relativement courts, environ 15 à 20 minutes, avec un langage simple (car la majorité des musulmans lorsqu’ils assistent le jour du vendredi ne sont pas tous instruits dans la langue arabe c’est à dire avec un niveau élevé alors automatiquement l’imam va utiliser un langage simple).

Un conseil de ma part serait d’écouter les audios de Cheikh Abdel Razaq Al Badr.

Je vous conseille d’en écouter un par jour ce sont des audios de 15 à 20 minutes, vous en écoutez un par jour ou bien un tous les deux jours et vous allez voir qu’au bout d’un mois déjà votre compréhension de la langue arabe va énormément évoluer.

Si vous rajoutez à cela l’apprentissage quotidien de mots de vocabulaires que ce soit une dizaine ou une vingtaine de mots vous allez voir que votre niveau de compréhension va évoluer exponentiellement (très rapidement).

Il n’y a pas de secret pour pouvoir comprendre l’arabe il faut l’écouter.

Maintenant il y a une chose qui est répandue et qui est conseillé également c’est de regarder des dessins animés ou des films en langue arabe et cela va améliorer votre compréhension.

La chose à retenir par rapport à cela c’est qu’il faut être constant dans une chose, si vous vous voulez regarder un dessin animé tous les deux jours c’est votre choix mais personnellement moi je ne vous conseille pas cela car cela ne va pas vous instruire et ne sera pas très bénéfique pour vous.

Personnellement moi j’ai déjà regardé un dessin animé en langue arabe, mais le fait d’en regarder qu’un seul ne m’a pas fait évolué dans la compréhension, le fait de faire une action simplement ne vous fera pas évoluer, mais cela vous fera évoluer lorsque l’action deviendra répétée pendant une durée.

Ainsi si elle est répétée et que vous êtes concentré, accompagné d’une bonne intention sur une durée d’un mois ou deux, vous allez voir que vous allez énormément évoluer.

C’est d’ailleurs pour cela que je vous conseille d’écouter des sermons du vendredi car en même temps que votre arabe va s’améliorer vous allez automatiquement apprendre des choses.

Comment améliorer sa capacité à parler ? Lorsque l’élève apprend du vocabulaire, qu’il l’a bien appris, qu’il le révise bien, il rencontre souvent un problème qui est qu’il n’arrive pas à l’utiliser dans la vie courante ou alors s’il veut l’utiliser il se trompe (bug), il bafouille et n’arrive pas à être éloquent et parler rapidement.

Quel est donc la solution à ce problème ? La solution se résume en quelques conseils que mes professeurs lorsque j’étudiais la langue arabe en Égypte m’ont donné :

Conseils pour parler l’arabe de manière plus fluide :

– Réutiliser le vocabulaire appris dans la journée :

Lorsque vous apprenez du vocabulaire réutilisez le dans la même journée afin de mieux l’apprendre, qu’il puisse rester dans votre mémoire sur du long terme car supposons qu’aujourd’hui vous appreniez 20 mots en arabe.

Si vous ne les utilisez pas aujourd’hui, demain si vous apprenez de nouveau 20 mots vous ne pourrez pas utiliser ces 40 mots dans une journée.

En revanche si vous faites un travail régulier et constant : Par exemple après chaque cours dans la journée vous trouvez un moyen de les réutiliser même si c’est le mot seul, si au début vous ne faites pas de phrases ou alors des phrases non cohérentes ce n’est pas grave, essayez.

Il faut que vous vous lâchiez là-dessus il ne faut pas que vous vous reteniez, que vous ayez honte car si vous avez honte de vous tromper de parler et de faire des erreurs alors malheureusement vous aurez toujours un blocage avec le fait de parler avec les gens, il faut vous lancer il faut que la langue se débloque et comment va telle se débloquer ? C’est en utilisant le vocabulaire appris

– Réutiliser des phrases toutes faites :

Réutiliser des phrases déjà construites, des phrases déjà faites que vous pouvez réutiliser dans votre quotidien par exemple : ma (i)smouka ? Signifiant comment t’appelles-tu, keyfa heelouka ? Qui veut dire comment vas-tu ?

Ces phrases-là sont cohérentes, ont un sens, vous pouvez les réutiliser dans votre quotidien avec vos proches, vos amis même si vous connaissez leur noms, même si vous leurs avez déjà demandé comment ils allaient, vous pouvez la réutiliser en arabe et ils comprendront que vous cherchez à utiliser du vocabulaire, à vous entraîner et par cela peut également motiver votre entourage à apprendre l’arabe et également à l’utiliser donc cela peut créer une bonne ambiance.

– Si vous ne trouvez personne à qui parler en arabe, parlez tout seul à voix haute :

Comme on me le disait en Égypte : si tu n’as personne à qui parler alors parle avec le mur, c’est à dire parlez tout seul mais à voix haute car à voix basse vous allez avoir un blocage au moment de parler à voix haute avec d’autres personnes.

C’est pour cela que lorsque vous allez parler tout seul avec un mur et dire : comment vas-tu ? comment t’appelles-tu ? quel est ta nationalité ? Vous pourrez demander tout cela à un mur, le mur va vous « écouter ». Le but est de débloquer votre langue.

Vous pouvez répéter plusieurs fois la phrase afin qu’elle soit plus fluide, car lorsque vous allez dire une phrase en arabe peut être qu’au début vous allez avoir du mal à la prononcer mais si vous la dite 10 fois de suite alors la dixième fois vous allez la prononcer d’une meilleure manière ce qui sera beaucoup plus simple lorsque vous allez rencontrer quelqu’un dans la rue.

Sachez que cela va venir avec le temps, avec l’effort. Soyez constant, travaillez tous les jours ou tous les deux jours mais soyez constant, fixez-vous des objectifs et fixez vous un emploi du temps, accrochez-vous à cela.