Pourquoi apprendre l'arabe ?

– 9 raisons claires et évidentes d’apprendre dès à présent la langue arabe

Savez-vous que la langue arabe fait partie intégrante de votre quotidien ?

↪ En effet, après l’anglais et l’italien, elle est la troisième langue d’emprunt du français. C’est ainsi que plus de 500 mots de la langue française sont issus de l’arabe.

Prenons un exemple de phrase utilisant des termes à la langue arabe :

Lorsque Théo se réveille, il enfile sa « chemise » en « coton » , bois un « café » sans « sucre » et un jus « d’orange ». Il se rend ensuite au collège où il étudiera « l’algèbre » avant de manger des « merguez » à la cantine. Sur le chemin du retour, il entrera dans un « magasin » pour acheter un « sarouel », puis se rendra chez le « toubib » où il attendra son tour sur le « sofa ».

Etonnant, non ?

➡ Maintenant que vous savez que vous employez des mots arabes sans le savoir, laissez-moi vous exposer neuf raisons – non exhaustives – pour vous lancer l’aventure très enrichissante de la langue arabe.

Que vos raisons soient religieuses, sociales, artistiques, professionnelles, culturelles ou touristiques, la langue arabe attisera forcément votre curiosité. La preuve par neuf !

Pouvoir lire et comprendre le Coran

Pour pouvoir lire et comprendre le Coran

Combien de musulmans ont ressenti de la tristesse en ouvrant le Coran sans pouvoir le lire en arabe ? Combien ont été frustrés par la phonétique ? Combien s’émerveillent en le lisant en français pourtant si éloigné de sa beauté en arabe ?

Parmi les nombreux bénéfices d’apprendre la langue arabe : vous serez enfin capable de lire le Coran dans la langue dans laquelle il a été révélé. 

Et au fil du temps, vous parviendrez également à comprendre ce que vous lisez. Pour cela, il vous faudra passer par plusieurs étapes.

Vous commencerez par mémoriser l’alphabet arabe qui se compose de vingt-huit lettres. Chacune de ces lettres se prononcent de manière spécifique avec des points de sorties différents.

Sachez également que la langue arabe s’écrit et se lit de droite à gauche, contrairement au français qui se lit de gauche à droite.

Lire l'arabe se lit de droite à gauche

Dans le même temps, vous apprendrez à prononcer chaque lettre.

Suite à cela, vous apprendrez les différentes manières de les écrire.

En effet, selon qu’une lettre est au début, au milieu, ou à la fin d’un mot, elle s’écrira de manières différentes.

Une fois que vous aurez compris et assimilé les caractéristiques de la langue arabe qui font sa singularité, vous devrez vous exercer (pratiquer) pour pouvoir véritablement assimiler les lettres et leur lecture.

D’abord par la lecture de mots isolés, puis de phrases courtes.

A partir de là, vous serez capable de lire en arabe, et donc le Coran.

Banniere-Support-Apprendre-lire-arabe

Le Coran est la parole d’Allah révélée à Mohamed (ﷺ) – que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – par l’intermédiaire de Jibril (l’ange Gabriel) (عَلَيْهِ السَّلَامُ).

Le Prophète (ﷺ) a transmis le Coran à sa communauté tel qu’il l’a entendu, puis il a été enseigné et transmis jusqu’à nos jours tel qu’il a été révélé.

Le Coran se doit donc d’être récité comme il est descendu. Pour cela il faut étudier la langue arabe ainsi que ce que l’on appelle les règles de tajwid, qui sont des règles propres à la lecture du Coran.

Coran avec règles de Tajwid
Page de mushaf avec règle de tajwid

Enfin, une fois que vous aurez appris à lire et à réciter le Coran, vous pourrez tendre vers le but principal : la compréhension du livre d’Allah.

Pour cela, vous devrez apprendre du vocabulaire du quotidien, mais également le sens que ces mots peuvent avoir dans le Coran. Car parfois, un mot peut avoir un sens linguistique et religieux.

Pour découvrir et apprendre l’Islam

Pour découvrir et apprendre l’Islam

Bien que le Coran soit destiné à l’ensemble de l’humanité, il a été révélé en arabe, à un Prophète (ﷺ) qui parlait arabe et dont le peuple était arabe.

La langue arabe est donc la clé pour apprendre l’Islam et découvrir cette religion à sa source originelle.

La compréhension de l’Islam passe nécessairement par la compréhension de la langue arabe, car c’est une langue extrêmement riche, avec des sublités que l’on ne retrouve dans aucune autre langue.

En apprenant l’arabe, vous ne serez plus dépendant des traductions, qui, si elles vous donnent un sens rapproché du texte, ne bénéficient pas de la saveur de la langue arabe.

Ces ouvrages, en plus d‘être peu nombreux, ne reflètent pas toujours le texte original pour différentes raisons :

  • ils tiennent à l’appréciation du traducteur, ce qui les rend plus ou moins fidèles au texte initial ;
  • ils dépendent des connaissances religieuses du traducteur ;
  • ils dépendent de sa maîtrise de la langue arabe ainsi que de la langue dans laquelle l’ouvrage sera traduit.

Il est vrai que ces dernières années, l’édition du livre islamique s’est beaucoup développée et améliorée.

Cependant, comme dans l’univers audiovisuel, rien ne vaut la VO, la version originale.

Enfin, il est obligatoire pour le musulman d’apprendre la langue arabe.

Pourquoi ? Car c’est la langue du Coran.

C’est également la langue du dernier des prophètes, ainsi que la langue des sciences religieuses. Elle fait donc partie intégrante de l’Islam.

Comprendre sa religion étant une obligation pour le musulman, comment pourrait-il mettre cette obligation en pratique sans la langue arabe, alors que le coran et la sunna – la tradition prophétique – ne peuvent être compris qu’avec l’arabe ?

Pouvoir échanger avec les arabophones

Pouvoir échanger avec les arabophones

L’arabe est une langue sémitique et au sein de cette famille, elle est celle qui compte le plus d’adeptes à travers le globe avec près de 400 millions d’arabophones.

Loin devant l’amharique (90 millions), une langue principalement parlée en Ethiopie, et l’hébreu (8 millions).

La langue arabe est également la quatrième langue la plus parlée dans le monde, elle est donc très largement répandue et utilisée : c’est la langue officielle de plus de vingt-cinq états, et est une des six langues officielles de l’ONU ; on la retrouve dans l’administration, la presse écrite et audiovisuelle, l’édition, la culture et bien d’autre domaines.

Et avec la migration des peuples et le mélange des cultures, vous trouverez des arabophones aux quatre coins du monde. Il se peut d’ailleurs que ce soit le cas d’un de vos voisins !

Avec l’avènement des réseaux sociaux et d’internet, en apprenant l’arabe, vous pourrez communiquer facilement avec de nouvelles personnes venant de nouveaux horizons.

Et ainsi avoir accès à toute une partie d’internet dont ne peuvent bénéficier que les arabophones. Vous pourrez également échanger à propos d’événements d’actualité et les voir à travers les yeux des peuples concernés.

Lire ou envoyer un mail, communiquer sur Facebook ou Twitter, tout cela en arabe, sont autant de partage et de découverte qui s’offrent à vous.

Au travers de ces différents échanges vous aurez la possibilité d’élargir votre cercle d’amis et certains pourraient vous être d’une aide précieuse dans le cas d’un futur voyage.

Pouvoir faire de la calligraphie arabe

Pouvoir faire de la calligraphie arabe

La calligraphie est considérée comme un art et on l’appelle en arabe : “ fan al khatt “ (فَنُّ الخَطِّ).

Qu’est-ce que la calligraphie ?

Le Petit Robert nous donne cette définition : « Art de bien former les caractères d’écriture, écriture formée selon cet art. Par extension, écriture appliquée et bien formée. ».

La calligraphie est donc l’art de donner de belles formes à un ou plusieurs mots, le tout pouvant cheminer de l’écriture simple vers une œuvre gracieuse.

La calligraphie est un art comprenant plusieurs genres, certains disent qu’il en existe plus de soixante-dix, d’autres avancent un chiffre allant jusqu’à quatre-cent.

Parmi les plus connues, nous citerons :

  • Khatt al-naskh (خَطُّ النَّسْخ), est une écriture cursive simple d’une grande lisibilité

Khatt al-naskh

  • Khatt al-rouq3a (خَطُّ الرُّقْعَة), est claire et lisible, et facile pour l’écriture quotidienne

  • Al-khatt al-diiwaanii (الخَطُّ الدِّيوَانِي), a été adoptée par les rois et les princes dans la rédaction des documents officiels

Mais, car oui il y a un mais, cet art ancestral n’est pas à la portée de tous.

En effet, la langue arabe est l’essence même de la calligraphie arabe.

Pour allier la beauté du sens à celui du geste, il vous faudra connaître l’alphabet arabe, savoir lire et écrire, ainsi que saisir le sens des mots que vous souhaitez illustrer.

En apprenant la langue arabe, vous pourrez aspirer à pratiquer la calligraphie, pour votre plaisir et celui de vos proches.

Cependant, garder à l’esprit que la calligraphie est une science en elle-même que l’on apprend en complément de la langue arabe.

Une attention particulière doit être portée sur la compréhension et l’expression, une fois cela acquis, on cherchera à orner le tout d’une belle écriture.

Si vous souhaitez apprendre cette science, il existe aujourd’hui en ligne un certain nombre de ressources gratuites et payantes en e-learning qui rendent cette Science très accessible..

Pour des opportunités professionnelles

Pour des opportunités professionnelles

Le marché du travail s’étant mondialisé, parler une langue étrangère est un atout non négligeable pour votre CV et vous donnera un avantage certain sur d’autres profils similaires au vôtre.

En apprenant la langue arabe, vous vous ouvrez des opportunités professionnelles auprès d’entreprises des pays arabophones à la recherche de vos compétences, ou cherchant à s’ouvrir au marché occidental.

Vous pourrez également postuler auprès d’entreprises cherchant à s’implanter sur le marché des pays arabes.

Vous serez ainsi un interlocuteur prisé et privilégié auprès, rappelons-le, de 400 millions d’arabophones potentiels et tout cela en restant chez-vous à condition d’avoir une connexion internet. 

Et si vous êtes prêt à tenter une aventure professionnelle hors de votre pays natal, en apprenant l’arabe vous pourrez postuler dans les pays du Moyen-Orient où la demande est extrêmement forte.

Les opportunités de développement sont considérables et certaines entreprises ont les moyens de leurs ambitions, offrant de confortables salaires à leurs collaborateurs.

Langue internationale par excellence, l’anglais est d’une grande importance dans ces pays. Y greffer également le français et l’arabe sera un atout précieux dans de nombreux domaines d’activités.

Si le Moyen-Orient vous paraît trop éloigné, vous aurez toujours la possibilité de trouver un emploi dans les pays du Maghreb, tels que l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, qui sont bien plus proches de chez nous et où les francophones sont très appréciés.

Beaucoup d’entreprises y sont installées, créant de l’emploi pour les populations locales, mais également étrangères pour des postes à plus hautes responsabilités.

Pour pouvoir faire de la traduction

Pour pouvoir faire de la traduction arabe francais

Restons dans le monde du travail, car apprendre l’arabe vous offre énormément d’opportunités professionnelles.

Parmi celles-ci, la traduction. Les demandes de traduction de l’arabe vers le français et inversement sont nombreuses.

Les raisons sont diverses et variées, citons :

  • la traduction de document officiels pour les bi-nationaux qui est un besoin constant ;
  • la traduction des livres islamiques pour les non-arabophones ;
  • la traduction d’œuvres de la littérature arabe.

Etre traducteur arabophone peut aussi vous permettre de devenir :

  • correspondant de presse à l’étranger ;
  • interprète ;
  • terminologue, qui est linguiste ayant pour mission de trouver l’équivalent en français de termes étrangers ;
  • traducteur post-éditeur, qui révise et corrige des textes traduit par des logiciels de traduction ;
  • traducteur réviseur, qui examine une traduction par rapport au texte original et en améliore le style ;
  • traducteur localisateur, spécialisé dans le multimédia, il doit adapter des interfaces à des utilisateurs d’autres pays.

Les compétences d’un traducteur seront aussi recherchées dans le domaine du tourisme, de l’hôtellerie, les entreprises internationales, le commerce, le sport, la presse, la politique, etc.

Comme vous le voyez, le champ d’action du traducteur est large. Ajoutons à cela que c’est une profession bien rémunérée, vous avez tous les ingrédients pour faire de langue un de vos atouts professionnels.

Sachez que le traducteur se doit d’apprendre l’arabe de manière poussée, il ne peut pas se contenter de connaître simplement les bases de la langue arabe.

Il doit maîtriser la grammaire arabe, la conjugaison, la rhétorique (balagha), enrichir son vocabulaire afin de rester fidèle au texte original et ainsi pouvoir accomplir pleinement ses missions de traduction.

La langue arabe étant une langue vivante, il est également indispensable que le traducteur développe et soigne son expression orale.

Pour découvrir une autre vision de l’histoire du monde

Pour découvrir une autre vision de l’histoire du monde

Parce que l’Histoire est écrite par des hommes, elle est sujette  à l’appréciation de celui qui en a été témoin ou de l’historien qui la retrace ou la relaie. C’est donc avant tout une question de point de vue.

 Chaque acteur aura une vision plus ou moins éloignée de celles des autres.

Chaque version sera influencée, par les informations dont elle dispose, les sentiments et ressentiments, les circonstances, la politique, la fidélité dans l’exposé des faits.

Tout cela influant sur la manière de relater les faits, l’Histoire ne peut pas être l’apanage d’une seule vision.

Depuis le Moyen-Âge, les échanges culturels et commerciaux sont nombreux et récurrents entre les civilisations arabes et européennes. Notamment par la Méditerranée, où se croisent des marchandises recherchées aussi bien en Europe qu’en Afrique.

En apprenant la langue arabe, vous pourrez enrichir vos connaissances historiques et votre culture, en revivant l’histoire à travers les yeux des arabes, leur ressenti et leurs motivations.

Vous aurez accès à tout un pan de l’histoire ignoré de beaucoup et développerez ainsi votre propre opinion.

La langue arabe vous ouvrira les portes vers d’autres cultures, car la culture arabo-musulmane, à l’image de ses différentes régions, est diverse et variée.

Apprendre une nouvelle culture à travers sa langue d’origine, vous permettra de mieux comprendre les us et les coutumes de cette communauté, ainsi que les comportements à adopter ou à éviter.

S’offriront également à vous des ressources inaccessibles en français, qui nourriront votre soif de savoir et de connaissances, en multipliant vos références, ce qui agrémentera vos discussions et vos repas de nouvelles anecdotes.

Voyager plus facilement dans les pays arabophones

Voyager plus facilement dans les pays arabophones

Si vous êtes férus de tourisme et de voyage et que vous êtes attiré par le Moyen-Orient ou d’autres pays arabophones, apprendre l’arabe vous permettra de comprendre la population locale et d’interagir avec elle très facilement, ce qui évitera les quiproquos avec vos interlocuteurs.

Votre séjour en sera grandement facilité, car vous aurez la capacité de vous débrouiller seul.

Rappelez-vous que l’arabe est certes une langue étrangère, mais qu’elle repose également sur une écriture différente de la nôtre qui est très largement utilisée dans les espaces publics, les transports, les magasins, ou la signalisation.

Vous pourrez donc vous diriger seul et obtenir aisément des renseignements. Vous gagnerez ainsi un temps précieux lors de vos vacances.

En parlant la langue locale, vous attirerez la sympathie des locaux, vous vous rapprocherez d’eux et l’atmosphère en sera plus agréable.

Vous aurez ainsi deux atouts supplémentaires, dans le cas où vous décideriez d’avoir des échanges commerciaux avec les locaux, pratique culturelle très répandue.

Apprendre la langue arabe vous permettra également de voyager dans les pays du Maghreb et d’y être compris, car même si l’arabe littéraire n’est pas la langue utilisée par les gens au quotidien, une grande partie de la population la comprend, la parle et l’écrit.

L’arabe étant la langue utilisée dans le milieu scolaire, l’administration, la littérature et la presse écrite dans ces pays.

Pouvoir comprendre les dialectes plus facilement

Pouvoir comprendre les dialectes plus facilement

Généralement, les populations du Moyen-Orient et du Maghreb, ne parlent pas l’arabe littéraire au quotidien, bien qu’ils le comprennent, mais plutôt ce que l’on appelle l’arabe dialectal – al 3arabiyya addaarija (العربية الدَّارِجَة) – qui est un terme qui regroupe l’ensemble des dialectes arabe.

D’ordinaire, l’arabe dialectal ne s’écrit pas. On pourrait faire un parallèle entre le français que l’on utilise dans la vie de tous les jours qui diffère de celui que l’on écrit.

Chacun de ces pays, voir chacune des régions de ces pays, a son propre dialecte, plus ou moins éloigné les uns des autres.

Ces dialectes sont un mélange entre l’arabe littéraire et les langues locales, nés, entre autre, de l’entrée de ces peuples en Islam, la colonisation, les flux migratoires ou encore le commerce.

Parmis ces dialectes nous citerons :

  • l’arabe algérien, dans lequel on retrouve énormément de mots français, hérités de la colonisation, ou d’autres termes témoignant de la présence turque et espagnole ;
  • l’arabe marocain, dont les différentes variantes se classent en deux catégories : citadin et montagnard. Parmis les parlers citadins il y a le  ʿAroubi utilisé dans les plaines occidentales et dans le centre du pays. Au sein du montagnard, il y a le parler du Rif occidental et méridional entre autres ;
  • l’arabe tunisien, aux racines berbères et influencé par la présence française, italienne, espagnole, et turque ;
  • l’arabe égyptien, appelé aussi “ al 3amiyya “ (العَامِيََة), très facilement reconnaissable par ses intonations et prononciations particulières. En cela deux lettres se singularisent : le “ jiim “ (ج) qui se prononce “ gu “, et le “ qaaf “ (ق) qui lui ne se prononce pas ;
  • l’arabe andalou, est quand à lui est une langue morte et était parlé sur le vaste territoire musulman d’al-Andalus qui s’étalait entre le Portugal, l’Espagne et le sud de la France,

Apprendre l’arabe vous permettra de mieux comprendre les langues locales des pays arabo-musulmans, tout simplement car elles sont toutes marquées par l’arabe littéraire.

Imprégnée de cette langue dès la naissance, par la religion, l’école, ou la télévision, la population aura également plus de facilité à vous comprendre.

Sur le plan national, vous pourrez échanger de manière très conviviale avec un voisin marocain, un client algérien, ou un collègue tunisien.

Comment apprendre l’arabe dès maintenant ?

Banniere-Support-Apprendre-lire-arabe

Si l’une des raisons que nous avons exposées a fini de vous convaincre d’apprendre l’arabe, vous souhaitez sûrement avoir accès à une méthode pour vous lancer dès maintenant.

Pour débuter de la meilleure des manières, Apprendre l’arabe facilement vous propose des cours en ligne gratuits

Ces cours dispensés par Nazmi, le professeur, sont disponibles sur ce même site internet et sur notre chaine youtube.

Vous y trouverez des leçons gratuites en grammaire et conjugaison, d’autres pour enrichir votre vocabulaire et vous donne de précieux conseils pour votre étude.

Le tout, agrémenté d’une pédagogie adaptée aux débutants

Nous avons pour cela mis en place un hub de contenus contenant l’ensemble des leçons gratuites pour apprendre l’arabe gratuitement.

Le programme ne nécessite aucun prérequis. Il se compose de cinq modules :

  • Module 1 “ Apprendre à lire et écrire “
  • Module 2 “ Apprendre du vocabulaire “
  • Module 3 “ Apprendre la grammaire “
  • Module 4 “ Introduction à la conjugaison “
  • Module 5 “ Etudes avancées “ : Pour une introduction à la rhétorique, aux règles des nombres et d’écriture.
  • Bonus 1 “ Tomes de Médine “
  • Bonus 2 “ Le Coran “ : Pour apprendre les règles de base du Tajwid et pouvoir lire le Coran dans sa totalité.

Suite à cela, si vous souhaitez aller plus loin dans votre étude de la langue arabe, découvrez notre programme en ligne complet pour devenir arabophone, qui vous permettra :

  • de savoir lire et écrire ;
  • de savoir dialoguer quel que soit le contexte (en apprenant plus de 1500 mots) ;
  • de pouvoir apprendre l’Islam plus facilement ;
  • de comprendre plus de la moitié du Coran (avec le programme offert) ;
  • d’appliquer la grammaire arabe avec l’étude du livre “Al Ajroumiya” qui est un livre de référence dans ce domaine ;
  • de savoir lire sans les voyelles.

Pour en savoir plus sur notre programme pour devenir arabophone, cliquez ici.

Retour haut de page